5 choses à savoir avant de rentrer en Startup

Après cette année d’alternance au sein du MBADMB et de la start up Bulle iit, je trouvais intéressant de lister les 5 choses à savoir avant de rentrer dans une start up  :

1- S’habituer au changement (très rapidement)

Contrairement aux entreprises expérimentées avec des processus et des procédures bien définis et des centaines d’employés répétant les mêmes comportements chaque jour, les startups peuvent changer rapidement. Les intitulés de poste, les tâches, les structures hiérarchiques, les calendriers de projet et bien plus encore changent plus souvent que les filtres de votre machine à café de bureau. 

Le changement constant peut être frustrant, surtout si vous commencez tout juste à vous habituer à l’endroit ou si vous venez d’une entreprise établie. Mais pour réussir au sein d’une startup, vous devez accepter le chaos. . Les startups choisissent de jeunes professionnels motivés et n’ont pas peur de la perturbation des talents. Montrer que vous pouvez facilement vous adapter est une façon d’assurer le succès.

2- Savoir tout faire 

Il faut être un joueur d’équipe, se mettre au travail, retrousser ses manches et se salir les mains. Une myriade de clichés expliquent que dans une startup on est obligé de tout faire. Nous avons techniquement un titre et une description, mais les activités quotidiennes peuvent varier selon les projets de la journée.

Vous n’auriez peut-être jamais imaginé que le jour viendrait où vous rempliriez des enveloppes, mangeriez de la pizza pour le déjeuner, répondriez aux appels téléphoniques, présenteriez des propositions au conseil d’administration, le tout en quelques heures seulement. Envisagez une variété de tâches, des plus banales aux plus difficiles, et soyez prêt et disposé à les accomplir. Trop de nouvelles recrues font des erreurs de débutant. Ils se soucient plus de la façon dont une startup peut les aider (et de leur CV) que de contribuer à la société. Les startups ont une abondance d’employés motivés et engagés, et ceux qui ne sont pas flexibles ou qui ne veulent pas donner la priorité à l’entreprise sont rapidement mis sur le coté.

3- Apprécier l’autonomie et savoir que son post peut bouger

Les startups sont souvent des « micro-organisations » sans département ni chef de département. Tout le monde participe et partage la responsabilité. Il est généralement attendu beaucoup d’indépendance de nos collaborateurs et surtout beaucoup de débrouillardise! Il faut être prêt à se former soi-même et aider les autres à se former. 

Les dirigeants de startups n’ont pas toujours beaucoup d’expérience en matière d’embauche. Une fois sur place, vous devrez peut-être vous apprendre comment fonctionne le logiciel… et même comment le débuguer !

4- Tu es la pour apprendre 

Sinon, partez maintenant ! Votre intérêt à travailler dans une startup nouvellement créée ne concerne pas le salaire que vous recevez, mais l’expérience que vous obtenez immédiatement

Chaque jour doit être considéré comme une excellente occasion d’apprendre et de travailler avec des personnes qui ont été complètement fermés à l’entreprise. C’est votre chance de trouver un mentor pour créer votre émulation.

5- A vous d’évaluer les risques 

Travailler dans une startup est un phénomène courant aujourd’hui. L’ambiance de travail est conviviale, jeune et dynamique. Mais dans le monde doré des startups, tout n’est pas si simple. 

Gardez toujours un œil sur les articles de presse que vous pourriez voir à leur sujet, créez des alertes Google et demandez aux cadres comment ils évaluent leurs résultats. Faire partie d’une startup est une entreprise risquée, alors choisissez bien votre structure. Mais si vous croyez au projet que vous entreprenez, la satisfaction personnelle que vous retirerez de sa réussite n’en sera que plus grande.

Pour aller plus loin :

Ma video recap de la FrenchTech pour 2022

Startup : les plus grosses levées de fonds en France 2022