Etre un bon « digital manager », est un enjeu de grande taille que les managers essaient de relever au quotidien.

L’Ecosystème dans lequel vivent les salariés est en perpétuelle évolution. Les besoins ainsi que les motivations préoccupantes de ces derniers ne sont pas celles d’hier, et celles d’aujourd’hui ne  seront pas les mêmes demain.

Afin d’entretenir une relation de qualité avec son salarié, il est de premier ordre de travailler avec son équipe en suivant les « normes du digital management », tout en innovant dans le rapport entretenu entre manager et employé.

Le but de cet article est de doter les futurs manager d’une boite à outil qui leurs permettra de comprendre les best practices managériales dans l’ère de la digitalisation de l’économie.

En allant de cet ordre d’idée, nous retraçons l’ensemble des propos qui nous été communiqués par le rédacteur en chef adjoint du magazine Stratégie, Monsieur Gilles Wybo, lors du séminaire du 09 janvier 2017 qui a rassemblé la totalité de la promotion full time 2017 du MBA Digital Marketing & Business.

Voici les key notes les plus marquantes que nous retenons de cette intervention très enrichissante.

 

Comment définir le management digital ?

Certains le définissent par l’agilité, d’autres le traduisent par l’omnicanalité et la transversalité. Pour quelques-uns, il s’agit de la cool attitude, du travail collaboratif donc de la division horizontale et pour finir un nombre de gens le réduisent à l’intelligence émotionnelle.

Et pourtant, la réponse est beaucoup moins complexe que ces propositions de définitions :

Il s’agit de « se mobiliser en tirant le personnel vers le haut ; en l’inspirant » et cela par opposition à la méthode de l’obligation et de la contrainte qui était et est utilisé dans quelques entreprises.

Comment traduire ces paroles par des faits ? Il suffit d’adopter le raisonnement adéquat :

Inspirer et former

Inspirer un salarié veut dire le ressourcer, le motiver et participer activement à son intégration au sein de l’entreprise. Plus précisément, la formation continue du salarié, son épanouissement ainsi que toute valeur ajoutée qui lui sera attribuée dépendent de son insertion dans l’entreprise.

En allant du fait que la date de péremption des connaissances avec le digital est de 3 mois, il est capital de prendre en charge un training par exemple pour ses salariés, ou même garder ses équipes à jour face aux nouvelles concurrences qui par un  clin d’œil peuvent  balayer tout un modèle d’entreprise établie. Il est également important de leurs proposer des cours en ligne ou des mooc qui leurs permettent de rester en apprentissage permanent.

inspirer et informer son équipe

inspirer et informer son équipe

 

Tirer son personnel vers le haut

Tirer son personnel vers le haut, consiste à rassurer son salarier et par conséquent lui attribuer un droit à l’échec. Ceci s’avère en deux temps : accorder à son salarié un droit à l’erreur, mais également savoir à quel moment arrêter un projet pour éviter de tomber dans le gouffre ; donc travailler en mode agile en cassant « l’effet tunnel ».

motivation digital manager- mbadmb

Tirer son personnel ver le haut

Se mobiliser

Afin de se mobiliser, le digital manager doit inciter son équipe à mettre les idées de son entreprise en application avant que les concurrents ne le fassent. Il s’agit d’un rythme intense avec très peu de réunions et beaucoup d’emailing et de textes courts, toujours dans l’optique d’une logique de développement en toute vitesse.

Un projet ne doit pas dépasser une semaine pour voir le jour : « Ship it Fast, and keep it simple » principe énoncé par Damien Morin – jeune entrepreneur de 23 ans et DG  de « Save ».

Cependant, il faut savoir ralentir et garder la conversation sur le même canal de conversation pour éviter de perdre les collaborateurs.

Au final, il faut savoir optimiser sa situation.  Dès le recrutement, il ne faut pas se focaliser uniquement sur les compétences digitales mais plutôt sur des profils à potentiel ambitieux et curieux.

Dans ce même ordre d’idées, il est important de repenser l’organisation de son entreprise en favorisant l’innovation des points bloquants au dépend de la hiérarchie, sachant que les bonnes idées peuvent venir de partout.

mobiliser management digital -mbadmb

Pour conclure, un bon digital manager est celui qui a réussi de sortir de son périmètre en optimisant la transversalité des compétences, toutefois en mettant tout en question dans le but de tenter une nouvelle expérience qui à son tour est un levier qui met en avant les compétences de ses collaborateurs.