DAZN Le futur de la diffusion du sport ?

Souvent présenté comme le Netflix du sport et en pleine expansion depuis sa création, DAZN (prononcer Da Zone si vous êtes doté d’un accent anglais de qualité) se positionne comme le futur de la diffusion d’évènements sportifs.

Pourquoi le Netflix du sport ?

Lancé au Royaume Uni en 2016 par l’homme d’affaires britannique Leonard Blavatnik (actionnaire de Warner Music Group et Deezer), DAZN est un service OTT (Over The Top). Plus précisément il s’agit d’un service par contournement, hors offre du fournisseur d’accès à internet. Effectivement DAZN propose du contenu audio et vidéo sans passer par un opérateur traditionnel tel que les fournisseurs d’accès (Orange, SFR, Bouygues…). La comparaison avec Netflix est donc pertinente. La différence se situe dans le contenue délivré car DAZN se concentre uniquement sur le sport.

Concrètement :

Actuellement DAZN est présent dans 10 pays. Néanmoins son ambition est grande car ce n’est pas moins de 200 états qui sont visés pour l’implantation future du service de streaming.
Les 10 pays où DAZN est accessible :

• Le Brésil
• L’Espagne
• L’Allemagne
• L’Australie
• La Suisse
• Le Canada
• L’Italie
• Les Etats-Unis
• Le Japon
• La France

C’est en Allemagne que DAZN a le mieux réussi son entrée. En effet la plateforme y propose une offre très complète : Ligue des Champions, Europa League, FA Cup, La Liga, Bundesliga, Serie A, Ligue 1, NFL, MLB, NBA, NCAA, UFC, MotoGP, WRC, IndyCar. Bref, les fans de sport allemands sauront se satisfaire pour 9,99 euros par mois.

Le groupe britannique a su mettre en place son modèle également en Italie. Dans ce pays, depuis 2018, DAZN diffuse des compétitions comme LaLiga, la NFL et l’UFC, mais surtout une grosse partie du championnat de football local (la Serie A).
Dans les autres pays, l’offre de DAZN évolue en fonction des droits de diffusion acquis sur leurs territoires :

• Ligue des Champions : Canada
• Formule 1 : Japon
• Moto GP : Suisse, Italie, Brésil
• Premier League : Autriche, Allemagne, Suisse, Italie, Etats-Unis
• NBA : Autriche, Allemagne, Suisse

Mais le produit phare de DAZN, c’est la boxe. Le diffuseur OTT a signé de très gros contrats avec plusieurs promoteurs. il pourra ainsi proposer les combats des boxeurs parmi les plus populaires de la planète (Anthony Joshua, Canelo Alvarez, Gennady Golovkin…) sur tous les territoires où il est présent et donc en France depuis peu !

En France :

La plateforme s’y est implantée en 2020. A part Les combats de boxe cités précédemment et quelques reportages reportages, le contenu est assez pauvre. Le prix de l’abonnement mensuel est fixé à 2,99 euros. On peut néanmoins parier que DAZN enrichira son catalogue en France. La plateforme a participé au dernier appel d’offres de la Ligue de Football Professionnel.

Conclusion :

Si la comparaison avec Netflix semble racoleuse elle reste néanmoins tout à fait pertinente. Netflix, a certes bouleversé l’industrie du divertissement audiovisuel mais n’a pas pour autant fait oublié les concurrents indirects que sont le cinéma et les chaines de télévision. DAZN pourrait avoir le même avenir, à savoir proposer un nouveau mode de consommation, plus flexible, d’un contenu très populaire comme le sport. L’objectif est de séduire une cible jeune. L’arrivée de ce nouvel acteur sur le marché est déjà en train de stimuler considérablement la concurrence. Si la facture des fans de sport pourrait augmenter, gageons que les montants des droits audiovisuels le seront aussi. une aubaine pour le développement du sport professionnel.