Les définitions sont claires, un célibataire est une personne en âge de se marier qui ne l’est toujours pas.

 

Ça vous est arrivé, ça vous arrivera, ou ça ne vous arrivera jamais (et je l’espère pour vous), mais on a tous compris qu’être célibataire aujourd’hui n’est pas du tout le même concept qu’avant !
Aujourd’hui quand tu te fais larguer, tes amis te « consolent » en te disant cette phrase si facile à dire « Un de perdu dix de retrouvés », inscris toi sur tinder tu verras.
Car revendiqué ou subit, quand tu es célibataire, le fait de n’être sur aucun site de rencontre est limite génant. Car aujourd’hui comment faire sans pour rencontrer quelqu’un? Les rencontres physiques sont seconde face à la complicité virtuelle.
De nos jours les gens parlent d’abord sur la toile pour être sûrs de se plaire, d’avoir des points communs avant toute rencontre physique. C’est une sorte de clé de sécurité si l’on veut.
C’est pourquoi tous ces sites de rencontres fonctionnent tant, l’effet de mode a passé, c’est aujourd’hui devenu une question de bon sens de s’y inscrire !
Je m’en vais du coup vous décripter quelques-uns de ces réseaux, ne vous en faites pas je ne les ai pas TOUS testé 😉 :

Insérer votre texte ici. Tinder : c'est un classique, on pourrait même dire que tout le monde l'a, elle fonctionne par proximité. Plus connu pour des relaltions sans lendemain, elle pourrait vous surprendre par des utilisateurs plus posés que l'on pourrait le croire. 3 catégories de personnes l'utilisent : celle qui ne chrche pas d'histoire longue, celle qui cherche à se caser et celle qui n'est là que pour passer le temps et s'amuser, car draguer et se faire draguer ne peut que faire plaisir, on ne peut pas en douter !Insérer votre texte ici.Tinder : c’est un classique, on pourrait même dire que tout le monde l’a. Cette application fonctionne par proximité, vous entrez un rayon de km et l’application vous propose des personnes proche de vous.

Plus connue pour des relations sans lendemain, elle pourrait vous surprendre par des utilisateurs plus posés que l’on pourrait le croire.

3 catégories de personnes l’utilisent : celle qui ne cherche pas d’histoires longues, celle qui cherche à se caser et celle qui n’est là que pour passer le temps et s’amuser, car draguer et se faire draguer ne peut que faire plaisir, on ne peut pas en douter !Insérer votre texte ici. Insérer votre texte ici.

Smeeter : sans le stress des premières rencontres solitaires en face à face, Smeeter propose à ses participants de venir accompagnés d’amis, pour retirer toute gêne et tout stress d’un rendez-vous en tête à tête et permettre peut-être de créer plus d’un « match ».
Attention cependant à ce que vos amis ne flash pas sur votre prétendant(e) et ne tente pas sa chance ! 🙂

Insérer votre texte ici. Insérer votre texte ici.

Happn : les connections se font lors de vos déplacements, si vous croisez une personne qui a aussi l’application vous pourrez la « matcher ».
Se revendiquant fait pour les timides, Happn permet de retrouver ces coups de coeurs inconnus que l’on ne peut ignorer.
Il faut tout de même que la personne en face ai Happn, ce qui n’est pas toujours le cas.
Si cette appli vous tente Montréal en est fou !

Insérer votre texte ici. Insérer votre texte ici.

Once : pour éviter toute inondation de demandes et trop d’hésitations, les experts de cette application vous proposent un « match » par jour pour faire de « vraies » rencontres.
Moins « grandes distributions », vous prenez plus le temps de regarder le profil proposé et d’engager une conversation poussée.

Insérer votre texte ici.

 

Insérer votre texte ici.

Pour encore plus de détails n’hésitez pas à consulter
– l’article de Sorana Nasta sur l’amour au temps des sites de rencontres :  http://www.mbadmb.com/non-classe/2017/01/02/lamour-au-temps-des-sites-de-rencontres/
– l’article d’Aurélie Dauchez sur le management de Meetic : http://www.mbadmb.com/non-classe/2017/02/02/meetic-rencontre-digital-match-gagnant/