Bob-Emploi, c’est le nouveau compagnon numérique des demandeurs d’emploi. Ce mercredi 16 Novembre, Paul Duan, lançait une nouvelle plate-forme utilisant les big data collectées auprès de Pôle Emploi pour « redonner le pouvoir à tous les chercheurs d’emploi, dont beaucoup se sentent perdus dans le système« .

 

Qui est Paul Duan, ce génie français qui veut hacker le chômage grâce à un algorithme ?

Paul Duan est le fondateur d’une ONG d’un tout nouveau genre dont le leitmotiv pourrait être « la Big Data au service du bien commun« .

Après avoir fait Sciences Po et une fac de mathématiques, il remporte un concours qui lui permet de s’envoler pour Berkeley, aux Etats-Unis. Là bas, il fait la grande découverte des algorithmes, qui sont la base même du fonctionnement de Bob-Emploi. A 21 ans seulement, il fonde Bayes Impact, une ONG qui a pour objectif de conseiller et de fournir des logiciels aux gouvernements afin de résoudre des problèmes de société grâce à la Big Data et aux algorithmes. A peine trois ans plus tard, il développe le site Bob-Emploi avec 6 ingénieurs-collaborateurs en partenariat avec Pôle Emploi.

Bob-Emploi

Bob-Emploi, c’est quoi ?

La plate-forme lancée la semaine dernière a pour ambition d’optimiser la recherche d’emploi à l’aide d’un algorithme mis au point par Paul Duan. Pour faire simple, ce dernier explique sur le plateau du Quotidien de Yann Barthès, le Mardi 15 Novembre, qu’il s’agit du même genre d’algorithme que celui de Netflix. En effet, tous les utilisateurs de cette application savent qu’après avoir visionné le dernier épisode de Black Mirror, l’application nous propose tout un tas d’autres séries et films sur le même thème. C’est de cette manière que Bob-Emploi souhaite fonctionner.

Concrètement, l’utilisateur renseigne certaines données de base (âge, sexe, formation, expérience, souhaits professionnels) puis le programme établit un diagnostic. On y retrouve des offres d’emplois proche de notre localisation, évidemment, mais pas que ! Il y a aussi tout un plan d’actions quotidien pour guider et motiver le chercheur d’emploi: peaufiner son CV, développer son réseau, faire une formation… Bref apprendre à s’organiser dans sa recherche.

Le gros plus : l’inscription est gratuite et Paul Duan le certifie: « il s’agit d’une entreprise à but non lucratif, alors les données personelles sont bien protégées« .

Maintenant il ne reste plus qu’à attendre de voir si le chômage baissera de 10% dans l’année qui suit, comme l’espère le fondateur de Bob-Emploi.