Catégories
Actualité Art, Culture, Luxe Blockchain

Le groupe LVMH lance la première blockchain de luxe.

Le groupe LVHM lance la première blockchain de luxe.

Un magasin du groupe LVMH.
Louis Vuitton: Image de unsplash

Face à la mondialisation, les contrefaçons de marque de luxe sont de plus en plus présentes. Ces marques mènent une lutte acharnée contre ce phénomène. En 2019, le groupe LVMH-Louis Vuitton Moët et Hennessy- s’est lancé dans un tout nouveau projet. Le groupe a décidé de lancer la première blockchain internationale dans l’industrie du luxe.

Pour rappel : la blockchain ou ‘Chaine de blocs’ en français est une technologie de stockage et de transmissions d’informations transparentes, sécurisées fonctionnant sans organe central de contrôle. Le groupe LVMH utilise cette technologie dans le cadre de son projet: AURA Blockchain Consortium.

Qu’est ce que l’Aura Blockchain Consortium ?

Lors du salon Vivatech en 2019, LVMH a annoncé son partenariat avec Microsoft et ConsenSys (spécialiste américain de la blockchain) pour la création de sa plateforme AURA. L’objectif est de donner aux consommateurs l’accès à des informations détaillées sur un produit de luxe. Le consommateur aura connaissance de la provenance de son produit, de la conception à la distribution en magasin. L’accès à la plateforme se fera lors de l’achat, le client pourra directement utiliser l’application de la marque pour obtenir un certificat AURA.

Les avantages pour le consommateur:

  • Garanti de l’authenticité des produits de luxe
  • Accès à l’historique du produit
  • Une transparence des marques envers leur client
  • Accès à de nouveaux services lancés par les différentes marques

Un projet qui s’accélère.

LVMH a annoncé dans un communiqué de presse en avril dernier, une collaboration inédite avec le groupe italien Prada et la marque Cartier (Groupe Richemont). Ensemble, ils ont un objectif en commun: assurer aux clients une transparence et une traçabilité élevées tout au long du cycle de vie d’un produit. C’est l’occasion pour ses marques de luxe de proposer une nouvelle expérience client alliant confiance, durabilité et innovation.

Aura Blockchain Consortium s’adresse à tous. C’est un projet qui se veut accessible, aussi bien pour les grands ou les petites structures, des groupes ou des indépendants. De plus, il est précisé que les informations qui seront stockées ne peuvent être ni modifiées, falsifiées ou piratées, un avantage de la blockchain.

« Pour notre secteur, Aura Blockchain Consortium constitue une opportunité sans précédent de renforcer le lien qui nous unit à nos clients en leur offrant des solutions simples pour mieux connaître nos produits. En unissant nos forces avec d’autres marques de luxe sur ce projet, nous ouvrons la voie en matière de transparence et de traçabilité. J’espère que d’autres acteurs prestigieux rejoindront ce consortium.”

Toni Belloni, Directeur Général de LVMH

Les marques se sont lancées

Plusieurs marques ont déjà pris par au projet: Bulgari, Cartier, Louis Vuitton et d’autres marques de luxe. L’horloger Hublot a lancé une garantie numérique pour ses clients afin de vérifier l’authenticité de la montre. Il suffit de prendre en photo la montre depuis son portable. Ils se pourraient qu’à l’avenir d’autres marques rejoignent la plateforme AURA.

Les marques de luxe vont pouvoir créer une nouvelle relation de proximité avec leur client. Il n’y aura pas d’intermédiaire entre la marque et son client. Aura Blockchain Consortium est un atout pour les marques de luxe. Elles vont pouvoir contrôler le marché de la seconde main qui est en plein essor.

Laisser un commentaire