[fusion_builder_container hundred_percent= »no » equal_height_columns= »no » menu_anchor= » » hide_on_mobile= »small-visibility,medium-visibility,large-visibility » class= » » id= » » background_color= » » background_image= » » background_position= »center center » background_repeat= »no-repeat » fade= »no » background_parallax= »none » parallax_speed= »0.3″ video_mp4= » » video_webm= » » video_ogv= » » video_url= » » video_aspect_ratio= »16:9″ video_loop= »yes » video_mute= »yes » overlay_color= » » video_preview_image= » » border_color= » » border_style= »solid » padding_top= » » padding_bottom= » » padding_left= » » padding_right= » » type= »legacy »][fusion_builder_row][fusion_builder_column type= »1_1″ layout= »1_1″ background_position= »left top » background_color= » » border_color= » » border_style= »solid » border_position= »all » spacing= »yes » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » padding_top= » » padding_right= » » padding_bottom= » » padding_left= » » margin_top= »0px » margin_bottom= »0px » class= » » id= » » animation_type= » » animation_speed= »0.3″ animation_direction= »left » hide_on_mobile= »small-visibility,medium-visibility,large-visibility » center_content= »no » last= »true » min_height= » » hover_type= »none » link= » » border_sizes_top= » » border_sizes_bottom= » » border_sizes_left= » » border_sizes_right= » » first= »true »][fusion_text]

IBM définit la blockchain comme un grand livre partagé et immuable, cela facilite le processus d’enregistrement des transactions et de suivi des actifs au sein d’un réseau .

En effet, un réseau blockchain permet de suivre et d’échanger  tout bien possédant une certaine valeur en réduisant les risques et en diminuant les coûts pour tous les interlocuteurs concernés.

Certains appellent la blockchain, l’internet du futur, quand d’autres comme le co-fondateur de l’IOTA : David Sonstebo, disent que dans 10 ans la technologie blockchain aura fait son temps. Mais plus concrètement, aujourd’hui : 

Comment la technologie blockchain peut-elle contribuer à rendre le monde « plus responsable »  ?

La blockchain tend vers un monde plus responsable à travers 3 piliers  :

  • La transparence : sur les actions individuelles et collectives, ainsi qu’une source fiable au sein des chaînes d’approvisionnement mondiales.
  • La simplicité : elle renforce les systèmes, réduit la bureaucratie et les asymétries de pouvoir permettant à de nouveaux types de demandes d’émergés.
  • L’encouragement : elle incite les comportements respectueux de l’environnement grâce à des Token avec des buts précis.

La transparence à travers la décentralisation

La décentralisation des données partagées, ou des copies cryptées, stockées sur chaque ordinateur (nœud) du réseau, permet d’accéder à un niveau de transparence sans précédent et peut s’utiliser tout au long de la chaine d’approvisionnement concernant les biens ou les services, aussi bien dans le cadre privé que dans le cadre institutionnel pour contrer la corruption en faveur de la responsabilité..

Grâce à la Blockchain les individus et les entreprises qui ne se connaissent pas, peuvent s’engager dans des transactions « peer-to-peer » presque sans friction.

Renforcer & Simplifier

Les consensus de technologies et les « smart contracts » basés sur la blockchain ont le potentiel de réduire les coûts de transaction et la bureaucratie dans de nombreux secteurs.

Dans un premier temps, au niveau gouvernemental, en particulier au-delà des frontières juridictionnelles.

Par exemple : à travers la prise en considération des personnes non-bancarisés et sans papiers dans le monde.

Dans un second temps,  la désintermédiation : soit le fait rendre certaines institutions de compensation ou institutions gouvernementales obsolètes, réduisant ainsi les asymétries de pouvoir.

Par exemple : Concernant les problématiques inter-gouvernementales : Des mesures rentables, transparentes et de vérification peuvent être mises en œuvre à travers un protocole, ce qui facilite le suivi et l’application de tous les objectifs de développement durable.

Concrêtement :

Toutes nos transactions quotidiennes laissent une empreinte carbone, qu’elle soit évidente, comme faire le plein d’essence de notre voiture, réserver un vol long-courrier ou subtile, comme acheter un café, une nouvelle paire de chaussures, ou augmenter notre plan de stockage sur le cloud. Malheureusement, jusqu’à présent, il était difficile de surveiller et de réduire notre impact sur la planète, principalement parce qu’on avait un accès aux données limitées. La combinaison de Blockchain avec l’IA et l’IOT nous permettra d’avoir accès à des données fiables, de faire des analyses plus poussées afin d’évaluer notre impact en temps réel. Le but étant de rendre plus transparent le comportement collectif, au-delà des groupes et des frontières géographiques.

Encourager

  • Token

Les Tokens émis par un « smart contract » sur la blockchain peuvent désormais être utilisés pour inciter les individus et les entreprises à agir de manière durable. Ce genre d’incitations peut être la clé d’un avenir responsable, les tokens étant utilisés comme représentation des récompenses collectées.

Voici un exemple: Energi Token. Ce système basé sur la blockchain, incite les utilisateurs à consommer moins d’énergie tout en générant du profit.

 Energi Token

La blockchain : Une technologie energivore ?

Aujourd’hui, la 3ème source pollution mondiale est le numérique.

Comme la blockchain utilise la cryptographie pour suivre les transactions effectuées entre les différents partis, elle nécessite une énorme puissance informatique.

Cela veut dire que des algorithmes complexes doivent être testés afin de prouver qu’un utilisateur a la permission d’écrire sur la chaîne.

On estime que la production ainsi que le stockage de bitcoins représentent la consommation de près de 3 millions de foyer.

Cependant, il important de savoir que la consommation d’énergie pour produire un bitcoin est moins importante que celle nécessaire à la production (à valeur égale) d’or ou de pétrole.

De plus, une forte communauté de cryptographes travaille actuellement sur des solutions à ce problème et essayent de rendre la blockchain plus éco-responsable .

La blockchain peut accompagner les utilisateurs et les citoyens du monde vers un monde plus responsable. Toutefois, le changement ne se produit pas tout seul.

La technologie n’est qu’un outil, pas une solution miracle. Les outils que la blockchain permet de développer offrent de nombreuses ouvertures vers un monde durable. Cependant il est nécessaire de prendre en considération le fait que les solutions basées sur la Blockchain doivent tenir compte des réalités du terrain, y compris des infrastructures physiques et sociales existantes.

Si le sujet de la blockchain vous intéresse alors je vous invite à lire l’article d’un de mes camarade sur le rôle de la blockchain au  au sein des systèmes financiers 

Sources :

https://link.springer.com/chapter/10.1007/978-3-319-67122-2_7

https://www.cryptocompare.com/coins/guides/energi-mine-a-new-energy-market-on-the-blockchain/

https://www.forbes.fr/technologie/blockchain-les-5-inconvenients-de-cette-technologie/

 

[/fusion_text][/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]