Biked

Fraîchement lancée, le 12 avril dernier, la plateforme Biked compte déjà plus de 2800 produits et a reçu ses premières ventes. Biked est une place de marché 100% digitale dédiée aux passionnés de vélo. Les points forts de la plateforme : un parcours client ultra simple, évidemment mobile first et des catégories adaptées à la vente de matériel très spécifique, pour chaque discipline.

Rencontre avec Olivier Roche et Mathias Guinand. 

Olivier, tu es à l’origine de ce projet, peux-tu nous raconter ce qui t’a amené à lancer Biked ? 

J’ai rejoint Probikeshop il y a 5 ans pour consolider et créer une stratégie marketing afin d’accompagner la croissance de l’entreprise. La seconde main faisait déjà partie des sujets que j’observais de près. Le constat était que dans le milieu du vélo, il n’y avait aucune plateforme comme Vinted, Reverb, Chrono24 qui cartonnent dans leur secteur. Les acteurs existants dans le vélo ne proposent pas une vraie expérience utilisateur sur le web. Il n’y avait pas de plateforme dédiée au vélo qui intègre le paiement et l’expédition de manière simple et efficace. En plus de ça, on a mené une étude auprès des clients qui a révélé que 80% des passionnés de vélo ont du matos qui dort dans leur garage. C’est ce qui a fait naître l’idée et le projet de Biked ! Olivier Rochon, le CEO de Probikeshop soutient évidemment le projet à fond et on peut compter sur l’appui du groupe et son réseau pour propulser Biked ! 

Mathias, alternant en Master EDEN (Entrepreneuriat et Développement des Entreprises Nouvelles) de l’IAE de Lyon a rejoint Olivier en septembre dernier pour faire naître le projet. 

Pouvez-vous décrire les grandes étapes du développement jusqu’au lancement de Biked ? Quels ont été les plus gros défis à relever ? 

La création d’une marketplace est complexe en termes de process. Il faut gérer la logistique, les transactions, le portefeuille des utilisateurs et toutes les interactions qu’il peut y avoir entre les acheteurs et les vendeurs. Ça nécessite de nombreux workflow et il faut que tout soit réfléchi pour rendre l’expérience la plus fluide possible. Un des plus grands enjeux au niveau technique et UX a été la mise en ligne de produits. On voulait que le dépôt d’article soit exhaustif d’un point de vue technique et le rendre super simple. On a passé beaucoup de temps sur cette partie puisque notre objectif premier est de faire grossir la base de produit. L’offre est notre priorité absolue ! 

Comment le site Biked a-t-il été développé ? 

On a fait le choix de s’appuyer sur une plateforme dédiée pour les Marketplace afin de maîtriser tous les sujets du métier. On a aussi choisi de faire intervenir une agence experte en UX Design pour créer un site le plus clair possible. C’est un bon combo pour avoir un back office optimal et un front office user-friendly. Le site a été développé en mobile first. Dès le début, les maquettes ont été conçues pour mobile puis déclinées en desktop. On voulait un site mobile avant tout. 

Peut-on dire que Biked révolutionne le marché digital de la seconde main dans l’univers du vélo ? 

Ce qu’on apporte de nouveau sur le marché de la seconde main dans l’univers du vélo c’est une plateforme qui intègre le paiement et le transport. On se démarque des sites de petites annonces qui ont une approche plutôt locale. On offre une solution aux passionnés qui souhaitent vendre ou acheter, entre particuliers, même si la pièce qu’ils recherchent est à l’autre bout de la France. 

Sur la partie expérience utilisateur, notre valeur ajoutée se traduit par un parcours simplifié à l’extrême. On a fait le choix de créer des catégories hyper précises pour faciliter la mise en ligne et la recherche de matériels spécifiques pour les passionnés. 

Pour ce qui est de notre modèle, on a choisi de faire payer les frais de protection par l’acheteur. La mise en ligne est donc totalement gratuite pour le vendeur. On veut inciter les passionnés à VIDER LEUR GARAGE en leur offrant une plateforme simple et sans frais ! On encourage même les passionnés à vendre leurs plus petites pièces, celles qu’ils n’auraient jamais penser vendre ailleurs … 

Quels sont les premiers retours que vous avez eus ? 

Depuis l’ouverture du site, on est en contact permanent avec les utilisateurs. Ça nous permet de comprendre leurs attentes vis-à-vis de la plateforme et de nous améliorer continuellement. On a de très bons retours et des utilisateurs qui ont déjà vendus / achetés plusieurs fois. Une communauté se créée petit à petit, c’est important car c’est eux qui font vivre Biked et échangent leur matos ! Et qui mieux que son propriétaire pour conseiller à son suivant, une pièce avec laquelle il a roulé ? Certaines personnes nous ont même dit avoir trouvé sur Biked des pièces spécifiques qu’ils ne trouvaient pas sur le marché, et c’est ça qui est génial avec l’occasion !

La plateforme est déjà prometteuse, quelles sont vos ambitions et projets pour la suite ? 

On travaille sur l’intégration des vélos complets sur Biked. Pour l’instant il n’existe pas de plateforme qui propose l’expédition de vélos en C2C de manière vraiment adaptée et sécurisée. On travaille sur plusieurs pistes pour garantir que le vélo pourra être transporté dans les meilleures conditions !

Notre objectif est aussi de déployer Biked en Europe notamment dans les pays où Probikeshop est présent. Ça nous permettrait d’avoir une offre de produit encore plus intéressante !