Apple contraint de passer au chargeur universel

Adieu au chargeur lightning pour Apple pour laisser place aux chargeurs USB-C. Le géant Apple est contraint de passer au chargeur universel depuis que les députés européen ont voté en faveur de la directive « Chargeurs universels pour équipements électroniques ». La directive rend désormais obligatoire un chargeur unique pour les fabricants de téléphones, de tablettes, de liseuses et d’écouteurs. Maintenant, Apple est devant le mur et doit remplacer toutes les connexions.

L’USB-C devient la norme

En effet, les dernières rumeurs sur les chargeurs universels ont été confirmées. C’est par le vote du Parlement européen sur la directive « Chargeurs universels pour l’électronique » qui s’est tenu à Strasbourg le mardi 4 octobre. Les fabricants ont deux ans pour s’y conformer. D’ici l’automne 2024, la plupart des nouveaux modèles d’électronique mobile vont être équipés du même connecteur d’alimentation standard USB-C. Cela permettra d’utiliser le même chargeur.

En 2020, 420 millions de téléphones mobiles et autres appareils électroniques portables ont été vendus en Europe. « En moyenne, chaque Européen possède trois chargeurs pour ces appareils, dont seulement deux sont utilisés régulièrement », d’après le journal espagnol El País.

Or, si la plupart des fabricants d’appareils numériques et électroniques sont passés à l’USB-C depuis 2015, ce n’est pas le cas d’Apple qui lui préfère son propre chargeur, le connecteur Lightning. Contrairement à la marque Android qui utilise déjà l’USB-C, Apple s’est toujours différencié en imposant sa propre connectivité à sa ligne d’appareils.

C’est pourquoi, l’entreprise a été directement touchée par cette nouvelle mesure, en effet, elle devra donc supprimer les ports Lightning des iPhones en 2024.

Mais pourquoi passer aux chargeurs universels pour tous ?

Par conséquent, on voit dans cette mesure deux objectifs. D’un point de vue écologique, l’Union européenne (UE) souhaite que les chargeurs aient une durée de vie utile supérieure à celle de l’appareil qui les alimente. Les fabricants sont également obligés de proposer de nouveaux appareils dans des versions sans chargeur. Moins de fils de chargeurs pour les consommateurs et la planète éliminerait 11 000 tonnes de déchets électroniques jetés chaque année. 

De plus, l’UE veut faciliter la vie des consommateurs en évitant de passer constamment entre différents chargeurs. En effet, cela présente de nombreux avantages. Tout d’abord, les utilisateurs pourront utiliser le même chargeur lorsqu’ils changent de modèle, ce qui leur permet d’économiser de l’argent et de ne pas encombrer leur tiroir avec des chargeurs dont ils n’ont pas besoin. Enfin, le fait d’avoir un seul chargeur facilite le dépannage, quel que soit le modèle.

“Ces nouvelles obligations permettront aux consommateurs de réutiliser davantage les chargeurs et d’économiser jusqu’à 250 millions d’euros par an en leur évitant d’acheter des chargeurs inutiles. Les chargeurs que l’on jette ou que l’on n’utilise plus représentent environ 11 000 tonnes de déchets électroniques par an dans l’UE”, la Commission européenne.

Et demain ?

Avec Apple qui est contraint de passer au chargeur universel, par conséquent, les appareils concernés par cette nouvelle mesure seront ​​tous les smartphones, tablettes, appareils photo numériques, casques d’écoute, casques-micro, haut-parleurs portatifs, consoles de jeu vidéo portatives, liseuses numériques, claviers, souris, systèmes de navigation portables, écouteurs intra-auriculaires et ordinateurs portables rechargeables par câble et d’une puissance inférieure ou égale à 100 W.

Avantage ou inconvénient ? Dans tous les cas, fini les boîtes en carton remplies de chargeurs et de fils à ne plus savoir quoi en faire !