Catégories
E-Santé French Tech Santé Tech & Innovation Voix

L’anamnèse 2.0 Une solution digitale pour trouver les maux… et pourquoi pas les plus rares?

L’anamnèse 2.0 Une solution digitale pour trouver les maux… et pourquoi pas les plus rares?

par | Avr 14, 2021 | E-Santé, French Tech, Santé, Tech & Innovation, Voix | 1 commentaire

L’anamnèse, vous connaissez?
Et l’anamnèse 2.0? Ça vous dit quelque chose?

L’anamnèse c’est l’art ancestral du questionnement que les médecins utilisent pour diagnostiquer les maux de leurs patients.
2.0 signifie que désormais de nouvelles avancées technologiques et digitales permettent de produire des outils pouvant aider les médecins dans cette tâche ardue du diagnostic. Cela est d’autant plus vrai aujourd’hui où le temps leur fait terriblement défaut (contraintes administratives, organisationnelles, financières…). Le propos n’est surtout pas de vouloir remplacer les médecins par ces nouveaux outils mais de maximiser leur temps avec les patients dans un souci de toujours plus d’efficacité. Les maladies rares qui sont souvent polysymptomatiques et polyorganiques pourraient être les grands gagnants de cette révolution digitale. En effet, elles sont particulièrement complexes à diagnostiquer et demandent beaucoup de temps au médecin pour analyser et traiter les informations qu’il a en sa possession. De tels outils d’anamnèse intelligente pourraient donc constituer une aide précieuse dans le diagnostic de ces pathologies, c’est ce que nous chercherons à montrer dans cet article. Bonne lecture!

Qu’est-ce que l’anamnèse ?

D’après l’étymologie grecque, l’anamnèse (anamnêsis) consiste à faire « remonter des souvenirs » (ána = remontée et mnémè = souvenir). Le terme désigne le processus qui permet au médecin de reconstituer l’historique médical du patient à l’aide de ses souvenirs et parfois, de ceux de son entourage. Le recueil d’informations sur les antécédents médicaux récents ou anciens du patient est une étape cruciale du processus de diagnostic. Il permet au soignant d’éliminer rapidement certaines pistes et de choisir plus vite un nombre restreint d’hypothèses pertinentes à tester. C’est ensuite la combinaison des informations sur l’historique du patient obtenues lors de cet entretien et de la démarche sémiologique, c’est-à-dire l’étude des symptômes et des signes cliniques qui permet de mener au diagnostic. Une anamnèse bien conduite permet de limiter le nombre d’examens complémentaires et d’accélérer le diagnostic formel. On utilise parfois l’expression « enquête anamnestique », par analogie avec une enquête policière. L’anamnèse désigne autant la démarche médicale d’interrogatoire du patient que le résultat de cette enquête.

… Cliquez pour lire la suite

 

Laisser un commentaire