Interview de Virginie Bapaume, fondatrice de 23Beauty

Interview Virginie Bapaume

Dans le cadre de mon MBA DMB Beauty&Cosmetics, j’ai eu l’opportunité d’interviewer l’une de nos intervenantes en « Beauty » :

Virginie Bapaume, créatrice de la marque de vernis 23Beauty.

Quel est votre parcours ?

Léane Bouleau

MBA DMB Beauty&Cosmetics

Alors j’ai fait mon stage d’école de commerce chez Allociné qui a débouché sur un CDI pendant 10 ans. Je me suis occupée au départ de l’animation des salles de cinéma en France. Par la suite, j’étais responsable des services et des premières applications sur l’iPhone puis du pôle annonceur. Quand j’étais chez Allociné, j’ai décidé de créer un blog comme je l’avais expliqué en classe.
J’ai commencé à travailler avec des influenceurs et j’ai, très rapidement, lancé mon agence de communication. Et enfin, il y a 1 an et demi, est né 23 Beauty, marque de vernis à ongles.
Voilà en 1 minute, 20 ans de carrières !

Virginie Bapaume

23Beauty Paris

Pourquoi 23Beauty ?

Léane Bouleau

MBA DMB Beauty&Cosmetics

Alors 23Beauty, tout simplement parce que c’est un chiffre que j’affectionne particulièrement et qui me suis énormément au quotidien et je crois vraiment aux signes.
Quand j’ai créé ma marque, j’avais envie d’une beauté fun dans laquelle on s’amuse et où les produits peuvent être utilisés de différentes façons. Nous vendons les couleurs en duos et par exemple le top coat peut être utilisé seul en brillant sur un ongle naturel, en base et en top coat. L’huile cuticule peut être utilisé en tant que telle mais également en huile nourrissante pour les ongles pour un rituel complet pour réparer. Le but est de montrer la versatilité de la marque.

Virginie Bapaume

23Beauty Paris

Quelles sont les valeurs de votre entreprise ?

Léane Bouleau

MBA DMB Beauty&Cosmetics

L’une des raisons qui m’a poussé à lancer mon blog ou 23Beauty, c’est vraiment le focus de l’inclusion et la diversité. 23Beauty est une marque inclusive dans tout le spectre de l’inclusion où le genre, l’âge, les origines, le sexe et le handicap sont représentés.Cela se reflète également dans la façon dont on communique que les personnes avec qui on travaille : nos partenaires, la personne en charge de la charte graphique…

La cosmétique française est la plus stricte au monde : on s’assure à n’avoir aucun ingrédient nocif dans nos vernis et nos soins (notre huile cuticule est à 98% d’ingrédients naturels). Personnellement, je n’aime pas parler de « Clean Beauty » parce que je trouve que cela englobe trop de choses et qu’il n’y a pas vraiment de définition. Nous sommes vegan et écoresponsable. Évidemment, à partir du moment où vous produisez, vous laissez une empreinte. C’est pourquoi, nous nous sommes engagés auprès de « Time for the planet » et « Ecotree » pour essayer de contrebalancer cette empreinte et montrer une vraie preuve de nos engagements. Enfin, notre marque est 100% Made In France.

Virginie Bapaume

23Beauty Paris

Quels sont vos objectifs de communication ?

Léane Bouleau

MBA DMB Beauty&Cosmetics

Notre objectif principal est de rendre la marque la plus accessible et visible pour tout le monde. On travaille sur le digital et avec les influenceurs. On opte aussi pour une communication différente avec nos points de vente avec une force digitale associée.

Virginie Bapaume

23Beauty Paris

Quelles sont vos cibles ?

Léane Bouleau

MBA DMB Beauty&Cosmetics

On a des professionnels qui utilisent nos vernis. Nous sommes également présents dans des instituts de beauté. Pour le moment, 90% de notre cible sont les particuliers.

Virginie Bapaume

23Beauty Paris

Quels sont les avantages et les inconvénients de votre métier ?
Léane Bouleau

MBA DMB Beauty&Cosmetics

Quand on est à la tête d’une marque de cosmétiques avec une petite équipe, on fait un peu de tout !  L’avantage, c’est que c’est super fun, créatif et c’est qu’elle que chose que j’aime. L’inconvénient, c’est que l’on est multi-casquette et qu’on a besoin d’une pause pour éviter tous les débordements émotionnels.

Virginie Bapaume

23Beauty Paris

Quels conseils donner à quelqu’un qui souhaite se lancer comme vous ?

Léane Bouleau

MBA DMB Beauty&Cosmetics

Ne jamais négliger la communication. Très souvent, des marques ou des sites sont lancés sans plan d’action or c’est une erreur. Tous les aspects de la communication sont essentiels pour lancer son business correctement. Il faut « blinder » son plan de communication qu’il soit trimestriel ou annuel, ses plans d’action média, influence et sur les points de vente sur lesquels nous serons relayés.

Virginie Bapaume

23Beauty Paris

Dernière question, pourrions-nous nous redonner un rendez-vous pour parler de ma thèse professionnelle ?

Léane Bouleau

MBA DMB Beauty&Cosmetics

Bien sûr, volontiers !
Virginie Bapaume

23Beauty Paris