Du 15 au 18 juin se tenait l’événement tech numéro 1 en Europe, Viva Technology, 4 jours dédiés à l’innovation à la Porte de Versailles.

Cette année, parmi l’ensemble des technologies abordées, un intérêt particulier était porté au web3, qui exploite notamment la technologie de la blockchain, mais surtout qui permettra la construction du fameux metaverse.

L’occasion était donc parfaite, Publicis Groupe France a choisi ce rendez-vous attendu pour annoncer le lancement d’une nouvelle interface, dédier à ce web3, et à l’accompagnement de ses clients dans l’appréhension, la compréhension et le développement de stratégies dans cette nouvelle évolution d’internet.

Pour mener à bien cette nouvelle mission, le groupe de communication français a désigné un Chief Metaverse Officer, Léon, et n’a pas manquer de nous le présenter. Incarnation de cette interface, Léon est un avatar qui n’est pas sans rappeler le logo de Publicis, né dans le web3, il est expert de tous les univers du métavers.

Selon Arthur Sadoun, Président du Directoire de Publicis Groupe, « Le métavers n’est pas une fin en soi, c’est un apprentissage en temps réel pour tous. Il nécessite de s’interroger, d’apprendre, d’expérimenter. Nous accompagnons nos clients dans cette découverte pour les aider à comprendre les opportunités offertes par ce nouvel univers, en leur apportant toutes nos expertises dans le Web 3.0 en data, média et technologie. Leon, notre avatar, aidera nos clients à naviguer dans ce monde virtuel et à l’appréhender chaque jour un peu mieux. »

En tant que Chief Metaverse Officer, Léon remplira plusieurs missions, tout d’abord il devient l’interlocuteur privilégié pour tous les sujets liés au web3, il sera aussi dédié à l’accompagnement des clients dans la « meta-jungle » ou il travaillera à les associer aux meilleurs univers en fonction de leurs problématiques.

Son créateur, Marco Venturelli Chief Creative Officer de Publicis France, ajoute : “Le métavers est un territoire inconnu et sans fin à explorer pour la création. L’expérimentation est la seule façon d’aller de l’avant. La mission de Leon est de nous inciter à être audacieux ; car plus vite nous avancerons, plus loin nous pourrons aller. »

Enfin pour Agathe Bousquet, Présidente de Publicis Groupe en France : « Nous voulons accompagner nos clients, innover avec eux et valoriser les plus belles réalisations. En matière de métavers nos clients ont des questions sur la création, la production, les droits, les engagements…nous avions besoin d’un expert pour y répondre. Ce sera le rôle de Leon. »

Cette nouveauté vient en réponse à l’explosion des metaverse, et Publicis Groupe France n’est pas le premier du secteur à avoir su déceler les opportunités pour les marques et à se lancer dans cette exploration des possibilités pour ses clients.

Fin 2021, Havas Group lançait « METAVERSE BY HAVAS », une solution totalement dédiée à l’accompagnement des marques dans le métaverse. Plus tard, il devenait le premier groupe de communication à investir The Sandbox.

Selon Yannick Bolloré, Chairman & CEO du groupe, « Les metaverses sont autant de nouveaux médias et d’opportunités pour le secteur de la communication et les marques. Que l’on souhaite créer des expériences originales et ‘meaningful’, porter un message auprès de nouveaux publics cibles ou renforcer le lien auprès de son audience, les possibilités sont pratiquement infinies. Havas Group peut compter sur ses meilleurs experts des metaverses pour se lancer dès à présent et accompagner efficacement les marques dans ces mondes virtuels ».  

Mais Havas ne se lance pas les yeux fermés, le groupe accompagne les marques dans ces univers depuis 2008 avec Air France dans Second Life, où un espace “Une île dans le ciel” servait de lieu d’informations et de rencontres dédié à l’actualité financière du groupe. On peut aussi citer des campagnes plus récentes comme Undercover Avatar dans Fortnite, pour l’association l’Enfant Bleu, le concert du rappeur Alonzo en direct de Los Santos (GTA V) pour Puma ou encore les skins Louis Vuitton dans League of Legends.

C’est donc fort des expériences de marques qu’il a accompagnées dans les metaverses que le groupe de communication bien réel va à la rencontre du monde virtuel pour proposer une expérience Havas Village immersive. Premier Village virtuel du groupe et 69ème Havas Village, l’espace permettra d’organiser conférences, évènements, concerts, lancements de produits, etc.

« Les métaverses sont autant de nouveaux médias et d’opportunités qui s’ouvrent aux marques. Avec leurs codes, leurs usages, milles façons de se tromper et quelques façons de réussir, la question n’est pas si mais quand et comment y aller. Nous avons réuni les meilleurs experts des 3 agences Havas en pointe sur les metaverses – Havas Sports & Entertainment, Havas Paris Social et Socialyse Paris – pour proposer un accompagnement décisif aux marques qui se questionnent sur ces mondes virtuels. » affirme Stéphane Guerry, President & CEO Havas Play.

Rien n’étant laissé au hasard, l’espace proposera également un service de recrutement, selon Céline Merle-Beral, DRH Havas Group, « Avec la présence de Havas dans The Sandbox, nous faisons le pari des metaverses car nous sommes convaincus de leur potentiel en matière d’accès à des profils créatifs et novateurs, sur des expertises porteuses et très demandées allant de la tech à la data. Le Groupe renforce ainsi sa marque employeur, propose une expérience candidat enrichie et innove dans sa politique de campus management. Les metaverses sont pour nous une formidable opportunité pour attirer les talents de demain. »

Ces deux grands groupes de communication et leurs arrivées dans le metaverse laissent présager un futur riche en innovation et expérimentation pour le marketing.