Utilisation de la data dans l’industrie musicale

Suite à un article écrit sur la data et le marketing : les données au cœur de la stratégie, je vais approfondir sur la manière dont est utilisé la data plus précisément au sein de l’industrie musicale. 

Les données deviennent un moyen privilégié pour les labels et autres chercheurs de talents de trouver leurs prochaines star. La data joue dorénavant un rôle important dans l’industrie musicale. De nouvelles applications pour l’analyse ont fait leur apparition, ce qui permet aux sociétés musicales d’avoir de plus en plus de chiffres et de données précises sur leurs actions. Les labels essaient de dynamiser leur nombre de streams avec des vidéos virales. Quand une chanson a un challenge derrière, cela conduit à beaucoup plus de partages et d’interaction des consommateurs. 

Mais comment une chanson devient-elle virale en premier lieu ? Les plateformes musicales comme Spotify publient régulièrement des tendances basées sur le type de musique que les utilisateurs écoutent. Le fait de pouvoir trouver et fouiller dans les données a amené les artistes et les labels à essayer de tirer profit des potentiellement tendances virales. Mais ces mêmes données leur permettent aussi de savoir qui écoute. L’information provenant des services de diffusion en continu est anonymisée, mais les artistes, les maisons de disques et les distributeurs peuvent tout de même trouver des renseignements utiles. Les agences de production tirent parti de ces données disponibles pour tracer la trajectoire de la musique susceptible de plaire à un public plus large. Cette tendance incite les artistes à produire de la musique qui correspond aux goûts des auditeurs. Ces données sont ensuite utilisées par le département marketing des sociétés musicales pour s’assurer que les disques se vendent et créent le buzz nécessaire.

L’industrie de la musique devenant de plus en plus compétitive, il est important de faire parler les auditeurs de la musique, car cela permet aux maisons de disques de recueillir les réactions des consommateurs et encore plus de données, ce qui leur permettra de prendre des décisions clés pour l’avenir, comme les dates de sortie des clips, les dates de concert, etc. 

 

Presque tout le monde s’accorde à dire que, quelle que soit l’utilisation des données, elle ne doit pas entrer en ligne de compte avant la création de la musique sinon tout le monde suivra les tendances populaires et la musique commencera donc à s’uniformiser. Cependant, les labels tirent quand même parti des données disponibles pour orienter le style de musique susceptible de plaire à un public plus large. Cette tendance incite les artistes à produire de la musique qui correspond aux goûts des auditeurs. Les données sont ensuite utilisées par le département marketing  pour s’assurer que les disques se vendent et créent le buzz nécessaire.