Un contenu en constante évolution

Twitch est né et a grandi de son contenu et communauté autour du gaming et de l’eSport. Ces deux catégories très rapprochées font toujours bien partie de l’ADN de la marque et sont encore en très grande présence au sein du contenu qui y est diffusé. Depuis sa création et encore aujourd’hui, ces jeux vidéo dominent la première place du contenu diffusé sur la plateforme par leur grande diversité et vont alors être le contenu le plus regardé dans sa globalité

Tiphaine Alliaume et Roxane Van Cauwenberghe parlent de l’évolution du contenu Twitch dans leurs articles, foncez les lire pour un partage de nos différents points de vue sur le sujet !

 

La catégorie de contenu phare

Si nous parlons catégorie de contenu sur Twitch, cela est une autre histoire. En effet chaque jeu vidéo unique correspond sur Twitch à une catégorie de contenu diffusé et donc regardé. C’est ici que va se trouver la barrière de ce contenu face à la première catégorie de la plateforme, le « Just Chatting ». Cette catégorie comme son nom le laisse penser, correspond à du contenu qui consiste à des échanges entre viewers et streamers comme de simples discussions entre amis. Cette catégorie cumule à elle seule plus de 754 millions d’heures de visionnage en 2021 qui sera suivie de la catégorie GTA V (jeu vidéo de simulation de vie) en deuxième position avec plus de 536,3 millions d’heures visionnées et LOL (League Of Legends, un jeu vidéo de stratégie).

Just Chatting

Ce contenu va donc évoluer et se diversifier en même temps que la qualité de ce dernier. Les marques arrivent de plus en plus sur la plateforme et amènent avec elles une production plus élaborée et proche de la télévision comme Domingo avec son talk-show « Pop-Corn », Cyprien avec son programme « 301 vues » et plus récemment HugoDecrypte avec « Mashup ». Cependant bien que ce contenu soit de plus en plus varié au niveau du genre, il reste ancré dans la culture web et celle du jeu vidéo qui est omniprésente au sein de la plateforme.

Une question de culture

C’est également pour se démarquer dans ce flow de créations et de créateurs que le contenu est voué à toujours évoluer. C’était également le cas avec la crise sanitaire où beaucoup de personnes ont décidé de partager quelque chose de différent que ce soit de l’art, de la musique ou encore de la cuisine. Bien que la culture reste présente, la plateforme cherche à se démocratiser et va à l’instar de la télévision proposer des événements plus costauds pouvant générer une audience plus forte en attirant toute sorte de public. Dans ces évènements, nous pouvons retrouver des événements de sport comme le « Five Club », un tournoi de football en salle organisé par le streamer Amine ou « Le Grand Prix explorer », un grand prix de Formule 4 organisé par Squeezie entre 22 streamers francophones, des événements caritatifs comme le « ZEvent » qui récolte chaque année des dons pour des grandes associations ou encore des évènements de cuisine avec « Toque Chef », une émission one shot qui met en compétition des streamers dans un concours de cuisine.

Grand Prix Explorer

«  »Un contenu en vogue en ce moment et notamment en France grâce à l’initiative de quelques streamers français reconnus est le développement de contenu de culture sur la plateforme. En effet ce dernier genre ne connait pas de catégorie à son nom sur la Twitch. Nous pouvons retrouver celle de l’art mais celle-ci reste plutôt dédiée à la création et au partage de création mais non au simple partage.

Des streamers français ont alors fait l’essai de faire des visites touristiques de monuments ou musées par le biais de live Twitch. C’est le cas pour Rivenzi et Hycarius qui ont fait une visite au musée de l’Armée à l’Hôtel des Invalides en décembre 2020 et plus récemment Etoiles, un streamer passionné de culture qui en fait beaucoup son contenu général, qui a lancé un concept nommé « La Nuit au Musée » qui a comme ambition de réaliser des visites interactives pleines d’échanges avec des guides, le tout en direct sur Twitch.

Roxane Van Cauwenberghe a écrit un article passionnant sur le sujet, je vous laisse voir celui-ci : https://blog.mbadmb.com/la-culture-et-twitch-ou-en-sommes-nous-en-2022/. Pour elle, « le livestreaming est aussi un format qui permet de créer un lien avec le visiteur malgré le fait qu’il ne soit pas présent, avec l’humour et la légèreté des streamers. En fonction du type de public visé, le musée peut mettre en place une communication décalée, qui s’adresse directement à son public. A noter que le tchat permet aussi de récolter des impressions et retours quasi immédiatement sur l’action mise en place.« 

Il a notamment réalisé des visites au musée d’Art Moderne avec Ponce, un autre streamer, et une visite du Château de Versailles avec Squeezie. L’objectif de ce concept étant de démocratiser l’art à une nouvelle génération plus enfermée, par le partage et l’humour.

La nuit du musée

Une évolution dans son contenu

Comme nous l’avons indiqué, ce contenu vient à se développer ainsi et en bonne qualité par la présence de plus en plus commune des marques et les différentes participations financières de cet environnement. Mais il se développe également étant donné sa communauté extrêmement engagée contrairement à d’autres médias, c’est notamment le cas en France où cette communauté sera plus soudée que celle aux USA ou même en Europe.

Cette communauté Twitch et Web française est également passionnée et bien qu’elle évolue dans un environnement maintenant différent de celui du cinéma et de la télévision, elle a grandi dans ces derniers. C’est bien pour cela qu’une personnalité comme Alain Chabat a un succès fou auprès des consommateurs de la plateforme Twitch. L’ayant bien compris, le streamer Etoiles a pris l’initiative de mélanger encore une fois les deux univers différents pour proposer une émission lors du ZEvent 2022 en compagnie d’Alain Chabat pour notre plus grand plaisir. Hâte de voir cela !

 

Questions pour un streamer avec Etoiles et Alain Chabat
Grégoire Aka LeTensh

Grégoire Aka LeTensh

Streamer et fan des compétitions de hot-dogs

 

La façade d’une maison n’appartient pas à son propriétaire mais à celui qui la regarde.
Moralité : Rends-moi tout de suite ma femme.