TikTok : 2018 VS 2022, quels changements pour l’application ?

En décembre 2018, Sophie Chaussade, une ancienne étudiante du MBA Digital Marketing & Business, publiait un article intitulé « TikTok : Malaise social ou opportunités ? ».

Pour le lire, cliquez ici : https://blog.mbadmb.com/tiktok-malaise-social-ou-opportunites/

Mais trois ans plus tard, où en donc est le réseau social ? Les limites et inquiétudes évoquées par Sophie se sont-elles révélées vraies ? Si cette dernière évoquait le fait que des marques commençaient à envisager d’intégrer TikTok à leur stratégie social media, qu’en est-il aujourd’hui ? Ont-elles franchi le pas ?

TikTok est un réseau social chinois créé en 2016 et adapté au marché occidental en 2017, accessible dans plus de 155 pays. Son principe est la création et diffusion de vidéos. Si la durée des contenus n’excédait pas 15 secondes en 2018, la plateforme a voulu s’étendre au-delà des formats très courts puisqu’il est désormais possible de créer des vidéos de 3 minutes.

Dans son article, Sophie évoquait les 500 millions d’utilisateurs de l’application. Aujourd’hui, ce chiffre a considérablement augmenté puisque la plateforme comptabilise 1,2 milliards d’utilisateurs actifs au monde, dont 14,9 millions sur le territoire français.

Selon l’association Génération Numérique, près de 40% des utilisateurs de TikTok en 2018 se trouvaient être des jeunes filles, âgées de 11 à 14 ans. Le profil des usagers est maintenant bien différent, puisque l’âge moyen se situe entre 16 à 24 ans, et la majorité se trouve être des hommes.

Propulsé notamment lors des différents confinements liés à la crise sanitaire, TikTok s’est positionné comme l’application la plus téléchargée au monde en 2020, devant Facebook ou Instagram. Dans son article de 2018, l’étudiante évoquait la potentielle source d’opportunités que pouvait représenter la plateforme pour les annonceurs.

Et trois ans plus tard, les marques semblent en effet avoir cerné les multiples avantages que peut leur offrir TikTok et ont fait de ce réseau social un véritable levier de fidélisation et d’acquisition.

Pour les marques, son potentiel se caractérise notamment par une rapidité de diffusion des contenus, qui peuvent atteindre des milliers de vues en quelques minutes seulement, et par un algorithme basé sur l’intelligence artificielle, proposant des vidéos en fonction des goûts de l’utilisateur.

TikTok, c’est le moyen pour certaines marques de toucher une cible jusqu’alors peu touchée par leurs campagnes de marketing traditionnelles. C’est par exemple le cas des marques de luxe, telles que Gucci ou Balenciaga, qui ont désormais chacune leur profil sur l’application et qui comptent respectivement 1,6 millions et 860 000 followers. Gucci a misé sur une stratégie d’influence en collaborant avec de célèbres influenceuses pour mettre en lumière ses dernières collections. La marque profite également de moments phares de la mode tels que la Fashion Week pour faire savoir qu’elle habille les plus grandes célébrités de ses créations. Grâce à TikTok, les marques de luxe peuvent par exemple jouer la carte de la proximité, mais aussi de la spontanéité et de la modernité.

UN PILIER DE LA STRATÉGIE MARKETING DE CERTAINES MARQUES :

L’EXEMPLE DE GYMSHARK

Gymshark est une marque britannique de vêtements de sport née il y a 10 ans, créée par un étudiant de 19 ans, qui ne compte aucun point de vente physique au monde mais qui comptabilise pourtant plus de 3,5 millions de followers sur TikTok, et au total près de 53 millions de likes sur ses vidéos.

La raison de son succès sur TikTok vient du fait que sa stratégie repose entièrement sur le contenu généré par ses clients. C’est ce qu’on appelle le UGC, l’User Generated Content. Le principal atout de cette technique est son aspect authentique : les internautes ne sont pas mandatés et sollicités par la marque pour publier du contenu. Ils ne sont donc pas rémunérés, et donnent ainsi un avis honnête, juste et strictement personnel sur le produit. Selon une étude Nielson, 92% des clients font davantage confiance aux UGC plutôt qu’aux publicités traditionnelles.

En plus de gagner en crédibilité, l’UGC permet également de séduire Google. En effet, les contenus créés par les utilisateurs sont pris en compte par les robots d’indexation Google comme des « générateurs de confiance », ce qui améliorera le SEO d’une marque dans un moteur de recherche.

En l’espace de trois ans, on constate que TikTok a subi des changements multiples et une croissance flagrante, malgré les inquiétudes et méfiances. Mais dans le futur, que deviendra l’application ? Se positionnera-t-elle comme le réseau social numéro un ?

Pour le savoir, rendez-vous dans quelques années pour un nouveau bilan…