« Sirius », le masque de ski connecté, bientôt sur les pistes !

skieur avec masque connecté

Camille Lecomte
Vendredi 20/01/2023 

Pour se protéger, pour avoir du style ou pour le confort, le masque de ski est un indispensable des pistes. Plusieurs marques proposent déjà leurs modèles classiques : Salomon, Rossignol, Oakley, etc. Mais que se passe-t-il quand la réalité augmentée et l’intelligence artificielle s’en mêlent ? Réponse d’Ostloong Innovations avec « Sirius », le masque de ski connecté.

Qui n’a jamais rêvé d’avoir accès à son téléphone sans devoir enlever ses gants dans le froid ?
« Sirius », les lunettes de ski connectées naissent du mélange entre le masque de ski classique, la AR et l’IA.
À l’origine de cet IoT, Ostloong Innovations, entreprise suisse basée à Zurich, spécialisée dans l’industrie d’extérieur. Considérée comme pionnière du NED couleur à visée extérieure, elle propose des solutions développées en termes de « système de projection, de champ de vision et de distance à l’image virtuelle. »
Le masque « Sirius » était présenté cette année, à l’événement CES. 

CES, de quoi s’agit-il ?

CES pour Consumer Electronic Show, est un événement technologique grand public.
Ouvert à l’international et très influent, ce salon de l’électronique se tient chaque année à Las Vegas.
Le but de l’événement : regrouper les dernières tendances et innovations de l’industrie technologique de consommation, tout secteur confondu. On y retrouve des téléviseurs, laptops, smartphones, IoT et technologies de AR et RV. Une chose est sûre, les lunettes « Sirius » ne se retrouveront pas sur le fameux mur des Flops !

Parlons peu, parlons fonctionnalités

Le nouveau masque de ski « Sirius », connecté au Bluetooth du smartphone, permet l’accès à différentes informations en temps réel, grâce à la technologie intégrée. Outre les appels et SMS, « Sirius » affiche aussi les données GPS. Plus besoin de GoPro, la caméra HD pour les photos et vidéos y est déjà intégrée !

Ce n’est pas tout, en version haut de gamme, le masque donne aussi : l’altitude, la force du vent, la localisation de ses proches, les horaires des remontées mécaniques, la vitesse ou encore les directions à suivre.

Dans un communiqué, Ostloong parle aussi d’innovations « multidimensionnelles et immersives », qu’on pourrait aussi qualifier de ludique. Par exemple, avec la possibilité de placer dans son champ de vision des objets virtuels grâce à l’IA, tels que des piquets de slalom. Parfait pour passer la Flèche !

« Nous avons développé nos lunettes de ski en partant de l’idée que le marché des sports d’hiver, bien qu’énorme, pouvait fortement bénéficier de l’intégration de nouvelles technologies pour s’adapter à la génération de skieurs pour qui les lunettes de ski sont devenues un outil de travail indispensable. Les smartphones et les réseaux sociaux sont devenus indispensables », explique Amber Gao, CEO d’Ostloong Innovations

 Grâce aux technologies d’intelligence artificielle et de réalité augmentée, les lunettes connectées « Sirius » offrent au skieur et snowboardeur, une véritable expérience, tout en assurant sa sécurité grâce à la détection des zones dangereuses et à l’analyse de son comportement.

Avec cet IoT, il sera désormais possible de s’orienter, se déplacer et de communiquer en pleine montagne tout en gardant ses mains au chaud.

masque connecté IA et réalité augmentée

En parlant d’AR, impossible de ne pas avoir entendu parler des Apple Glasses. Malheureusement d’après l’analyste, Ming-Chi Kuo, connu pour ses prédictions sur les prochaines sorties de la marque à la pomme, les lunettes de réalité mixte risquent de mettre un peu plus de temps à sortir sur le marché. 

Il sera toujours possible de se contenter du masque de l’Oculus Quest 2 de Meta.