Le numérique au service de la santé en Afrique de l’Ouest  

Santé Afrique de l'Ouest

On parle souvent du continent africain comme si c’était un seul et unique pays… Alors que ce continent est constitué́ de 54 pays culturellement, économiquement, démographiquement, politiquement, socialement différents avec plus de 2 000 langues parlées. On ne parle pas les mêmes langues au Burundi et en Mauritanie.

On parle souvent de l’Afrique subsaharienne comme si les technologies modernes n’existaient pas… Alors que c’est un marché́ en plein essor dans de nombreux pays et on parle même de transformation digitale !

On parle souvent de l’Afrique Subsaharienne comme si c’est le berceau des épidémies et que les gouvernements sont incapables de les éradiquer… Alors que les épidémies de pestes, (COVID-19) qu’ont connues les pays Européens n’ont aucun lien avec l’Afrique. De nombreuses campagnes de prévention efficaces ont été efficaces contre ces épidémies. Je pense notamment au gouvernement nigérien qui, entre 2014 et 2015, a su éradiquer de manière efficace la crise Ebola.

Longtemps considérée comme déconnectée, l’Afrique de l’Ouest a connu au cours de la décennie écoulée une évolution spectaculaire portée par la vague de la téléphonie mobile.  Plus qu’un simple moyen de divertissement, il s’est intégré dans le quotidien de millions d’africains subsahariens. Contre toutes attentes, cet outil a révolutionné de nombreux domaines : la santé, l’éducation, l’agriculture, la finance (en permettant l’inclusion financière), la gestion des ressources, la croissance de l’activité économique, la gouvernance et le développement des villes…

Mais aussi la plupart des pays d’Afrique subsaharienne possèdent de nombreux atouts tels que la démographie. L’Afrique a la population la plus jeune au monde avec en 2020 plus de 200 millions d’habitants âgés entre 15 et 24 ans (selon les chiffres du Groupe De La Banque Africaine De Développement). Avec une arrivée massive de jeunes nés avec un téléphone mobile dans les mains, cette jeunesse devient une force si elle adopte le numérique dans son quotidien.

C’est une véritable transformation numérique que le continent connaît dans de nombreux domaines dont la e-santé.  En effet dans ce secteur, les technologies numériques sont une véritable solution permettant un accès privilégié à la santé et à la prévention. Ainsi cette solution permettrait de combattre les inégalités d’exclusion à la fois pour les personnes issues des zones rurales éloignées… Mais aussi pour les personnes vulnérables ayant des revenus trop faibles pour être prises en charge.

Dès lors à travers l’écriture la thèse professionnelle : le numérique au service de la santé en Afrique de l’Ouest “Comment le numérique peut-il permettre une santé plus accessible et préventive dans les zones rurales en Afrique de l’Ouest ?” nous sommes convaincus que mettre le numérique au service de la santé en Afrique de l’Ouest peut contribuer à briser les barrières géographiques et financières pour les zones rurales (difficilement accessibles) vis-à-vis des populations les plus vulnérables. Ainsi, le numérique pourra faciliter l’accès à l’information à travers de la prévention.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, des solutions comme la télémédecine existent depuis bien longtemps sur la région ouest-africaine et présentent de nombreux avantages. Facilitée par la démocratisation des outils de communication comme le téléphone portable ou Internet, cette solution répond parfaitement à la problématique du manque de ressources humaines dans le secteur de la santé. Ainsi cette technologie permet d’élargir l’accès aux soins médicaux au plus grand nombre même dans les zones les plus éloignées.

Mais également d’autres solutions comme la fonctionnalité SMS USSD sur téléphone mobile permettent aux populations rurales un meilleur accès aux informations en ligne ou sur les réseaux sociaux sans la nécessité de se connecter à internet. Dans le secteur de la santé, ce service peut être utilisé comme une solution pour conseiller et informer la population.

Bien entendu je ne pourrai en aucun cas aborder la situation sanitaire de 54 pays d’Afrique. Bien qu’intéressant, cet exercice demanderait une charge de travail trop conséquente…
Pour cette raison, j’ai décidé d’aborder ce sujet uniquement aux 16 pays d’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Cap-Vert, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo. En effet, ces pays voisins présentent des situations économiques et culturelles assez similaires. Ainsi, confronter les situations sanitaires entre elles est tout à fait envisageable.

A travers des témoignages de personnes inhérentes au secteur de la santé, des recherches académiques cette thèse professionnelle nous livre des solutions liant santé et numérique pour permettre une santé plus accessible et préventive en Afrique de l’Ouest.

Si cette thèse professionnelle vous intéresse, n’hésitez pas à m’envoyer un message. Voici le lien de mon linkedin : https://www.linkedin.com/in/fatimataba/