revente des cadeaux de noël

 

Revendre ses cadeaux de Noël : les français ne jugent plus la pratique incorrecte.

Après avoir passé plusieurs semaines à choisir et acheter leurs cadeaux Noël, les français dès le 24 décembre vont commencer la revente des cadeaux qui ont déplu durant les fêtes. La toile est devenue un des endroits fétiches des français pour se débarrasser de ces derniers, un phénomène de moins en moins tabou.

 

La nuit du réveillon, Leboncoin, eBay, PrinceMinister… les sites de vente entre particuliers enregistrent des milliers d’annonces issues des échanges de cadeaux de fin d’année, sitôt déballés, par les utilisateurs, ces derniers souhaitent les vendre ou échanger. « Dès le 24 décembre au soir, nous voyons apparaître des annonces avec les mentions comme neuf, cadeau jamais ouvert ou reçu en double » indique Olivier Mathiot, le président cofondateur de PrinceMinister.

Visible ces dernières années, mais désormais pleinement assumé observe Antoine Jouteau, le directeur général adjoint de la plateforme LeBonCoin : «il y a deux ans, les gens ne précisaient pas dans leurs annonces qu’ils revendaient des cadeaux, ça n’étaient pas assumé. Maintenant ça l’est ». Un avis rejoint par Leyla Guilany-Lyard, porte-parole d’eBay France qui observe que désormais « C’est une pratique qui ne choque plus, et qui est entré dans les mœurs surtout chez les jeunes. Munis de portable, ils ont globalement moins de remords, de revendre très rapidement leurs cadeaux ». Cette année, selon l’étude OpinionWay par PrinceMnister, un français sur deux a déjà revendu un cadeau de Noël ou envisage de le faire. Un chiffre en hausse pour les 18-34 ans (63%).

 

Les pics de ventes dans quelques jours

« Ceux qui proposent leurs cadeaux de Noël sont une minorité. Généralement, le pic arrive après, quand on est sorti de la bulle des fêtes », ajoute le porte-parole d’eBay. Ces cadeaux de Noël de deuxième main, sont considérés « mieux que les soldes » pour Olivier Mathiot, président confodateur de PrinceMinister. En effet, les rabais sont en général de 30 % à 60 %. Les français savent qu’ils revendront très vite leurs cadeaux dû au trafic important à cette période de l’année sur internet. Le vendeur peut mettre un prix assez élevé, si il voit que le produit ne se vend pas, il baissera le prix jusqu’à ce qu’il se vende.

La plate-forme en ligne a mis au point un système qui prévient le vendeur sur la moyenne des prix déjà exercés et l’invite à se positionner en fonction du prix. Un nouveau service s’avère particulièrement pratique : le « wish » qui signifie en anglais. « Par exemple, si vous voulez acheter le dernier Harry Potter, vous créez une alerte avec le prix que vous souhaitez mettre, détaille Olivier Mathiot. Dès qu’un produit correspond, vous recevez un e-mail et vous pouvez valider la vente en quelques clics. Ça va très vite. Certains produits peuvent ainsi se vendre en un quart d’heure. »

Ces reventes se font pour différentes raisons, selon une étude OpinionWay réalisée pour PrinceMinister, les français revendent avant tout leurs cadeaux car ils ne souhaitent pas « les jeter » (35%), ou qu’ils n’en auront « pas l’utilité ». Seuls 9% le font par « besoin d’argent ». PriceMinister enregistre 3 millions de mise en vente dans le mois qui suit Noël, ce qui représente deux fois plus que la moyenne annuelle de 50 000 transactions par jour. On retrouve parmi les cadeaux les plus revendus : les produits high-tech (19%), les jeux vidéos (17%), les livres (13%), les CD et DVD (13%) et les objets déco (11%).

 

Un nouvel emballement de la part des français pour les achats d’occasion

De nombreux sites proposent désormais de récupérer et revendre votre cadeau de Noël pour vous. C’est le cas du réseau d’économie circulaire Troc.com, leader européen de l’occasion, qui propose l’économie circulaire en remettant dans le circuit de consommation des biens dont les propriétaires souhaitent se séparer. La marque dispose d’un site Internet, où sont proposées des petites annonces gratuites et un réseau de magasins et de professionnels partout en France: des experts viennent directement auprès des vendeurs pour estimer leurs biens et le revendre au meilleur prix.

Interrogés par Troc.com, les français sont de plus en plus décomplexés à l’idée de revendre les cadeaux de Noël qui leur ont déplu (42%), et 32 % d’entre eux revendront leurs cadeaux de Noël via des sites Internet de petites annonces. Les fondateurs de la star-up HelloZack ont bien compris l’engouement autour de ce phénomène et on décidait de simplifier ce procédé. Le propriétaire d’un iPhone, iPad, Apple Watch ou MacBook se connecte sur le site Internet hellozack.com, renseigner des informations sur le produit (état, mémoire, etc.): par la suite il reçoit un mail qui lui indique une estimation du prix du produit, et n’a plus qu’à indiquer une heure et un lieu dans Paris pour qu’un coursier HelloZack vienne récupérer le produit. Une fois le bien récupéré, HelloZack met en ligne immédiatement des petites annonces sur les sites Internet pour qu’il soit revendu. L’ancien propriétaire sera crédité ensuite sur son compte bancaire ou PayPal, le montant estimé du bien.

De plus acheter ces achats de Noël parmi des objets de seconde main, n’est plus une pratique tabou. 69% des personnes sont tentées de faire leurs achats parmi des objets d’occasion, selon un sondage réalisé par Troc.com, les Français considèrent ces achats plus raisonnable : 48% des sondés trouvent les prix des produits plus attractifs, et 14% voient dans ces achats une démarche citoyenne. «Nous avons remarqué une évolution des habitudes de consommation. Nos clients veulent consommer de façon plus citoyenne: acheter un objet de seconde main a une dimension écologique», explique Frédéric Husson, responsable communication du réseau Troc.com. La marque est engagée au près des causes écologiques et environnementales. Troc.com a décidé de s’engager auprès de l’association Coeur de Forêt, qui lutte pour le reboisement des forêts françaises : elle s’associe avec Passion Déco et proposera à ses clients des cours de relooking de meubles. Les bénéfices seront intégralement reversés à l’association Coeur de Forêt.