Le GDQ c’est quoi ?

 

Cet événement s’est déroulé du 9 janvier au 16 janvier 2022 sur Twitch. Etant donné que cet évènement se déroule aux Etats-Unis il est retransmis et commenté en direct en français par une association de speedrunners, la French Restream.

Créé en 2010, la Games Done Quick a aidé des milliers de personnes à travers le monde, en récoltant pas loin de 37 millions de dollars pour diverses organisations, comme Médecins Sans Frontières, l’Organisation pour la recherche de l’Autisme, AbleGames, Malala Fund.

Games Done Quick est une série de marathons caritatifs de jeux vidéo. Ces événements présentent un gameplay de haut niveau par des speedrunners collectant des fonds pour des œuvres caritatives. Games Done Quick s’est associé à plusieurs organisations caritatives au cours de ses neuf années d’existence, notamment Médecins sans frontières et la Fondation Prévention du cancer . C’est actuellement le plus grand événement de collecte de fonds au monde pour les deux organisations caritatives !

À ce jour, Games Done Quick a en moyenne plus de 3000 personnes présentes à leurs événements, y compris le personnel, les bénévoles, les coureurs et les participants qui cherchent simplement à s’amuser et à soutenir l’événement !

Cet événement a lieu 2 fois par an :

  1. En hiver : le 9 et 16 janvier 2022
  2. En été : les dates sont encore à déterminer pour cette année

Cette année lors de leur premier événement ils ont récolté plus de 3,4 millions de dollars pour la Prevent Cancer Foundation.

L’histoire du Speedrun :

 

S’il est probable que la course au meilleur temps soit apparue en même temps que les premières consoles de jeu, la pratique du speedrun s’est développée avec Internet au début des années 1990 autour de communautés en lignes permettant aux joueurs de partager leurs parties.

Les premiers speedruns apparurent sur les jeux disposant d’un chronomètre, par exemple les jeux de course comme Dragster ou Grand Prix d’Activision sur Atari 2600, Super Mario Kart ou Metroid II: Return of Samus sur Nintendo Entertainment System. 

super mario kart
Dragster

L’année 1993 vit la sortie du jeu Doom qui offrait à ses joueurs la possibilité d’enregistrer leur partie directement depuis le jeu; le fichier enregistré (appelé demo) permettait ensuite de visionner la partie depuis l’interface du jeu. Plusieurs sites Internet furent créés pour permettre le partage de ces fichiers et permettre aux joueurs de montrer leurs meilleures parties.

Doom

En novembre 1994, est créé le site Compet-n afin de recenser et conserver les meilleurs temps réalisés à Doom.

Suite au succès des communautés autour de Doom, des joueurs de Quake créent en avril 1998 le site Speed Demos Archivea pour sauvegarder les meilleurs temps. Ce site deviendra l’une des références les plus importantes de la pratique du speedrun.

Depuis les années 2010, on retrouve la plupart des « runs » sur le site Speedrun.com.

L’événement 2022 :

 

Chaque speedrun est chronométré dans un temps d’arrivée prévu en fonction de la catégorie du speedrunner :

  • Single segment (segment unique) : Le jeu doit être terminé d’une seule traite : le chronomètre démarre quand le joueur commence une nouvelle partie dans le jeu et s’arrête lorsque le jeu est terminé ; le joueur tente de finir celui-ci le plus rapidement possible, sans pause.
  • Multi-segment : Le jeu est décomposé en une succession d’étapes ou segments. Chaque segment est chronométré séparément et le temps final est la somme des différents segments mis bout à bout. Cette méthode permet au joueur d’optimiser chaque étape du jeu et de viser le meilleur temps humainement possible, par rapport au speedrun « single segment » dans lequel certaines stratégies seraient trop risquées ou difficiles. Cela permet également d’en faire un effort collaboratif ou différents joueurs jouent chacun un segment différent.
  • Individual levels (niveaux individuels) : Parfois appelé speedrun IL, et généralement réalisé en un seul segment, chaque run correspond à un niveau du jeu vidéo en question, lorsqu’il se décompose en plusieurs niveaux strictement indépendants les uns des autres, généralement séparés par des écrans de chargement.

Le temps final de la course pourrait finir par dépasser un peu si la course ne se déroule pas aussi bien que prévu, peut devenir un PB (meilleur personnel) pour le speedrunner ou même un record du monde en direct.

D’incroyables records ont été battu cette année durant l’événement. Comme celui de Kena: Bridge of Spirits par InsertLogic en 28 minutes 35 secondes.

Le plus impressionnant reste celui de MITCHRIZ qui réalise un speedrun de Sekiro: Shadows Die Twice, les yeux bandés, en utilisant uniquement sa mémoire et des signaux audio pour le guider.

MITCHRIZ