Comment bien référencer ses produits sur un ou plusieurs marketplaces.

Dans cet article, je vais vous partager certaines de mes recettes pour optimiser votre présence sur les marketplaces, et par la même occasion augmenter vos ventes.

http://www.mbadmb.com/wp-content/uploads/2018/01/places-de-marché-750×770.png

Nés au début des années 2000 avec eBay, les marketplaces sont devenus incontournables dans le paysage digital. Pour preuve, en France, selon la Fevad (Fédération française de vente à distance) le volume d’affaires des places de marché représente 28% du volume d’affaires total des sites en 2017. Pourtant, les pratiques n’y sont pas encore optimisées et trop souvent, le contenu y est mal référencé, mal traduit, non qualitatif ou placé sur le mauvais marketplace.

http://www.mbadmb.com/wp-content/uploads/2018/01/chiffres-Fevad_Marketplaces-e1517347162703.png

Du contenu, toujours du contenu

On ne le dira jamais assez, le contenu est primordial. Lorsque l’on vend un produit sur un marketplace, le plus important est d’aimer ses produits, les connaître et savoir en parler. Plus votre annonce sera riche en contenu, plus elle plaira. Selon la charte place de marché Amazon, du mauvais contenu c’est une baisse des ventes de presque 98%. Autant dire que le soin que vous porterez à l’annonce à son importance.

Du contenu, oui, mais interdit de le dupliquer

Si Google n’aime pas le contenu dupliqué, les marketplaces non plus. Lorsque vous choisissez de vous positionner sur une ou plusieurs places de marché, adaptez votre contenu à votre cible. Pour connaître les publics d’un marketplace, la Fevad est votre meilleur ami ; chiffres, tendances de consommation, affluences, mobile ou desktop, taux de transformation, panier moyen… tout y passe. Pensez également à proposer du contenu exclusif sur votre propre site de e-commerce si vous en possédez un.

Bien choisir son marketplace

À la mode depuis quelques années, les marketplaces séduisent de plus en plus et les distributeurs proposent eux aussi leurs propres marketplaces. Ici à vous de juger, vous pouvez choisir lequel est le plus adapté en fonction des biens en vente. On parle de chalandise pour le commerce physique, et c’est d’autant plus vrai sur un marketplace. Plus le site est visité, plus les acheteurs potentiels sont nombreux. En revanche, la concurrence sera d’autant plus importante.

http://www.mbadmb.com/wp-content/uploads/2018/01/classement-site_Fevad.png

Les 3 sites les plus visités en France proposent tous leur propre marketplace.

Optimisez vos annonces

S’il est évident que chaque annonce doit posséder une image, le titre de votre annonce a encore plus d’importance. C’est votre moyen de référencement le plus efficace, devant la catégorie de produit et le contenu de l’annonce. Elle influence les résultats de recherche ainsi que la pertinence de votre produit selon les recherches. Ici test & learn, adaptez votre annonce en réfléchissant à ce que pourrait écrire votre cible dans les résultats de recherche.

Vous avez une réputation à tenir

Si cela semble logique, n’oubliez pas le rôle de l’évaluation sur l’acte d’achat et sur votre position dans les résultats de recherche. Portez de l’attention à vos clients : délais de livraison respectés, bon rapport qualité prix de vos produits, emballages et expéditions soignés.

Exportez-vous

SI vous choisissez un marketplace comme Amazon, pensez à vendre vos produits dans plusieurs pays. En revanche, ce n’est pas simplement en cochant des cases vous serez capables de toucher un public international. Dans mon article précédent sur la localisation, je vous faisais part des difficultés des annonceurs à proposer du contenu multilingue qualitatif sur Internet. Le marketplace est également victime de cette mauvaise localisation. Faites-vous conseiller. Certaines plateformes proposent de traduire automatiquement vos annonces, fuyez-les. Rien de mieux que le travail d’un professionnel expert dans les langues et dans le digital. Il saura localiser votre contenu en prenant en compte les mots clés et votre titre d’annonce, sans faire du mot à mot.

http://www.mbadmb.com/wp-content/uploads/2018/01/achat-international_FevadPNG.png

L’importance d’avoir un contenu multilingue s’explique par la dimension européenne, voire mondiale, des marketplaces

Pour discuter plus longuement sur le sujet ou si vous avez des questions, je suis toujours disponible sur Twitter ou LinkedIn. En plus du MBA, j’offre mes services pour conseiller les entreprises dans leur stratégie de contenu à l’international, notamment sur des questions de référencement sur les marketplaces.