Sport le plus pratiqué en France, le Tennis est le numéro 1 des sports individuels. Plus de 4 millions de pratiquants sans compter un nombre conséquent de bénévoles (100 000 membres) dans les clubs.

De par sa tradition et son histoire, le monde du tennis est plutôt conservateur et réservé qu’en aux changements. Outre les règlements ou l’évolution du jeu, la technologie avancée des équipements a ouvert une brèche dans laquelle le digital trouve toute sa place.

En 2006, le tennis intègre pour la toute première fois une technologie appelé « Hawk-Eye ». C’est un système de tracking vidéo qui permet de tracer la balle au millimètre près. Même si cette technologie paraît intrusive pour les joueurs mais aussi pour les arbitres, cela s’avère un précieux outil en cas de litige.

De plus, un élément incontournable du jeu, la raquette a été le 1er terrain de jeu pour le digital en créant la raquette connectée. BABOLAT, marque française d’équipementiers s’est engagée dans cette démarche. Des modèles de raquettes utilisées par les joueurs professionnels, mais également par le grand public. L’innovation consiste à introduire dans le manche « une puce autonome » qui permet de calculer certaines valeurs comme la vitesse, la force, la distance, les effets, les coups droits, revers, smash, les impacts etc…

Cette technologie permet de récolter un grand nombre de data et donc d’améliorer le jeu. Le transfert des données peut se faire en Bluetooth ou en USB. Cela nécessite la création d’un compte sur le site https://fr.babolatplay.com/.

L’utilisateur télécharge l’application Babolat Play, disponible pour iPhone, Smartphones android, PC ou Mac pour accéder à ses données. Ainsi, en 2014 Rafael Nadal remporte Roland-Garros, sa dixième victoire. Il marquera également l’histoire du tennis sur le court Philippe Chatrier comme le premier joueur à remporter un grand titre de tennis avec une raquette connectée !


La marque BABOLAT propose également un bracelet connecté qui offre le même service mais étant toutefois moins performant que le dispositif intégré dans la raquette dû aux mesures réalisées à l’éloignement du point d’impact de la balle.

Cette image illustre le bracelet connecté lancé par INFOSYS pour la récolte des datas.

Un match est source de données et la quantité de celles-ci est exceptionnelle : coups gagnants, fautes, pourcentage de réussite au service, zones touchées du court, déplacement du joueur… A travers cette multitude de données, il est possible d’analyser finement et de comprendre ce qui permet à un joueur de gagner ou bien de perdre. Toutes ces données, la Fédération Française de Tennis (FFT) les exploite pour en tirer profit et faire de Roland Garros, l’expérience la plus immersive possible pour les joueurs et par voie de conséquence aux passionnés de la petite balle jaune.

C’est en cela que la Fédération Française de Tennis a opéré sa mutation et s’est ouvert à l’Intelligence Artificielle (IA) pour analyser les matchs. En effet, la FFT peut compter sur Infosys, son partenaire technologique depuis 2019. Au début du partenariat entre Infosys et la FFT, la première étape était de développer une plateforme numérique permettant aux joueurs et aux entraîneurs d’analyser les matchs tout au long du tournoi. Ce qui permettait aux joueurs de pouvoir analyser leurs performances en interrogeant l’outil mis en place. Ces précieuses informations leurs permettent de prendre des décisions adaptées sur la stratégie d’entraînement et de match.  Tous les matchs sont décryptés via des caméras, des radars sur les terrains ce qui permet de collecter des statistiques qui se révèlent être un plus pour les commentateurs des matchs.

Cet été, Infosys a voulu aller plus loin encore en améliorant l’application pour les joueurs de Roland-Garros avec de nouvelles capacités cognitives. Pour ce faire, les joueurs peuvent poser des questions en anglais à l’outil d’IA qui, à son tour, leur fournira des informations qui les aideront à élaborer leurs stratégies d’entraînement et de match. L’application est alimentée par des analyses vidéo et des données scientifiques basées sur l’IA. Ainsi, les joueurs peuvent visionner les vidéos de tous les Aces de leurs adversaires.

Pour permettre aux spectateurs de ressentir les matchs en direct, les capacités d’Infosys en matière de données et de connaissances ont été intégrées aux images et aux sons réels des matchs du tournoi. Cette fonction est disponible sur le site web officiel et l’application de Roland-Garros.

Si l’IA s’est invité sur les courts pour optimiser les performances, l’entraineur demeure l’allié dans la motivation, il apporte son expertise, il adapte l’entrainement, il est à l’écoute et surtout il veille au moral de son champion. Ce tandem entre l’IA et l’Homme est aujourd’hui compris de tous et indissociable dans les grands Chelem.

Sources :

www.wonderstudios.com
https://www.fft.fr/
www.wonderstudios.com
www.connectedtennis.info
www.infosys.com
analyticsindiamag.com
www.team-tennis.fr