Quand la filière équine se réinvente grâce au digital

C’est un fait, l’année 2020 est marquée au fer rouge par l’arrivée du Covid-19 ! Et bien que nous ayons connus de longues semaines de confinement et des évènements annulés, quelques organisations ont su se réinventer, et ce grâce au digital. C’est le cas pour la filière équine, dont l’activité toute entière se pratique en extérieur et s’observe depuis des lieux spécifiques, prévus à cet effet. De ce fait, elle n’a eu d’autre choix que d’annoncer l’annulation de ses évènements tout au long de l’année. Une bien triste nouvelle pour ses adhérents; représentant en France une communauté d’environ 2,3 millions de cavaliers, dont je fais partie.

un salon virtuel équin depuis ton canapé

La filière équine invente la semaine digitale du cheval ! 

Pour autant, cela n’a pas empêché ce sport de s’adapter, et de proposer un grand événement digital sous forme de salon virtuel. Toute une semaine dédiée à la filière équine à travers une expérience unique et complètement immersive. Ainsi, elle a été baptisée « la semaine digitale du cheval ».

Elle a eu lieu du 5 eu 13 décembre 2020 et proposait un accès gratuit à tout visiteur. Plusieurs activités étaient accessibles telles que des stands interactifs, des conférences, et des représentations sportives en direct.

Face aux contraintes sanitaires, le digital est apparu comme LA solution adoptée par la fédération nationale des conseils des chevaux. Cela a permis à cette grande communauté d’avoir accès à des contenus complètement inédits, et ce depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur. La diffusion se voulait très large et facilement accessible .

Et même si celui-ci a été créé dans le cadre d’une relance économique de la filière suite à cette crise sanitaire, l’événement est depuis proposé tous les ans. Les moyens y sont de plus en plus évolués et les services instantanés plus personnalisés.

Quelle promesse pour ce salon virtuel équin

Le principe est simple, en s’inscrivant depuis le site https://www.sdcheval.fr/ en tant que visiteur, nous obtenons un accès direct à l’événement. Composé d’allés et de stands, il est totalement possible de s’y balader et d’en sortir aussi simplement qu’on y est entré. De plus, le visionnage de certaines conférences pré-enregistrées sont accessibles à toute heure en rediffusion. En cliquant sur un stand, il est également possible d’échanger avec une marque, de poser des questions en live aux vendeurs et d’effectuer des achats comme sur un site de shopping en ligne.

Enfin, le programme de la semaine est accessible depuis le menu déroulant du site. Il contient une liste des activités proposées et leurs horaires. Cela facilite l’expérience utilisateur et permet d’être redirigé vers les espaces prévus pour chacune d’entre elles.

Quelle différence avec une plateforme de streaming équine ? 

salon virtuel équin

Le salon digital du cheval propose la rediffusion de certaines épreuves sportives et masterclass pour s’adapter à un mode de consommation très différents d’un événement IRL. En effet, c’est une manière d’assurer une activité quotidienne et accessible en permanence.

Néanmoins, on pouvait également retrouver des rendez-vous uniques sans rediffusion possible, tels que les meet-up influenceurs. Cette activité spécifique consiste à mettre en avant des influenceurs du monde équestre, lors des plus gros rassemblements de passionnés.

Les visiteurs sont donc invités à les rencontrés le temps de quelques heures pour des séances de dédicaces et de partage d’expériences. Un moment incontournable lors des salons. Important pour ces personnalités publiques, comme pour les marques qui les sponsorisent et les communautés qui les soutiennent !

Mon expérience au salon digital du cheval 

J’ai tenté l’expérience cette même année ! Une chance pour celle qui rate depuis 4 ans le salon du cheval de Paris et Equitalyon. (Les deux plus gros événements traditionnels du monde équestre en France).

Pour la première fois, j’ai eu l’occasion de participer à un meet-up exclusif ! Le premier meet-up digital d’une influenceuse équestre française. C’est une personnalité publique que je suis depuis 6 ans, mais que je n’avais jamais rencontré auparavant. Et grâce au digital, j’ai eu l’opportunité d’échanger avec elle, ainsi qu’avec les autres participants. Rien de plus simple qu’une inscription faite au préalable, et une réception par mail d’une invitation Zoom.

 

la semaine digitale équine

De mon point de vue, la semaine digitale du cheval a réussi à passer à travers les contraintes sanitaires de 2020. Elle a su proposer un événement innovant et passionnant pour des passionnés. Une expérience inédite, à cheval entre la réalité virtuelle et les lives. Ainsi, la filière équine apprend à se réinventer, à évoluer avec le digital et tout ce que cela permet. Elle continue de fédérer la communauté du monde équestre en France par de nouveaux moyens. Aussi, elle ouvre la porte à l’innovation et la transformation dans ce milieu. Un pas de géant pour ce secteur qui reste encore très classique, comme j’aime le rappeler à travers chacun de mes articles !

Lien vers mon dernier article : https://blog.mbadmb.com/lequitation-un-sport-de-plus-en-plus-connecte/