Chapitre 4: le choix des partenaires

Nous sommes début mars et l’aventure commence. Crayon et papier en main,  on s’est mis à l’œuvre et comme pour une maison, nous avons commencé à construire les fondations de Place2swap.

Mais tout d’abord il fallait chercher les différents partenaires qui allaient nous accompagner dans ce long parcours… Cela pourrait paraître peu important mais lors d’une création d’entreprise, il est indispensable de s’entourer des bonnes personnes car il faut attaquer sur tous les fronts en même temps avec des moyens très limités et dans un cadre très particulier. Car la particularité de ce cadre c’est précisémment qu’il n’y en a pas !. Chaque start-up est différente, avec son ADN et ses problématiques et il faut à chaque fois construire ex nihilo le cadre dans lequel elle va opérer.

Nous sommes donc parties pour un tour de réunions et de pitchs avec pour objectif de convaincre les meilleurs des nous suivre. Tout de suite grâce à mon immersion dans le milieu du business lyonnais, nous avons été bien orientées,  avons eu des très bons contacts et feedbacks et avons réussi à construire une équipe de choc en un temps record.

Les avocats

Le premier conseil qui nous a été donné par tout le monde était de nous trouver un bon avocat.  La puissance du concept de Place2swap ( ainsi que notre force de persuasion bien sûr 😉 a convaincu la cellule spécialisée start-up de lamy-lexel.com , un des cabinets d’avocats plus réputés à Lyon, de nous suivre. La partie juridique était assurée et nous étions donc tranquilles sur ce point-là.

1707_20150626_logo_lamy_lexel

L’expert comptable

Qui alors aurait pu nous prédire que lors de notre premier RDV avec notre expert comptable , celui-ci allait dessiner le parcours consommateur de notre modèle ?!… Et en plus il savait coder !!! Ni une ni deux,  rsm-France.com et son associé de choc Bertrand Dufour étaient on board également, et Place2swap était entre d’excellentes mains de ce côté-là.

logo couleurs ok_0

Les developpeurs

N’ayant pas un profil technique, venait ensuite notre plus grande crainte depuis le début: le développement !  Par ailleurs, chaque personne nous donnait un avis différent sur le sujet. Dans toutes nos rencontres pré-projet sur Lyon, un nom ressortait à chaque fois, celui de Jonathan Guillemain, fondateur de Novaway.fr. Il fallait juste que notre discours business/marketing touche cette personne très connue dans l’éco-système digital de Lyon et pour qui les projets ne manquaient pas… Objectif atteint! Non seulement Jonathan a adoré notre projet, mais en plus il s’est révelé depuis être, plus qu’un développeur, un « advisor » de haut vol pour nos orientations stratégiques.

logo-novaway

La Direction Artistique

Ne restait plus que la créa …Nous avons briefé et étudié plusieurs propositions d’agences créatives. Nous avons eu la chance de rencontrer Mylène, propriétaire d’Assurement-design.fr. Des passages par Paris, Londres et New York lui ont donné une patte et une  vision stratégique auxquelles nous avons immédiatement adhéré. Elle a en outre tout de suite compris l’ADN de Place2swap et a trouvé l’univers créatif  de notre concept en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

LogonoirXparent02

La Banque

Et enfin, le nerf de la guerre …l’argent. Il fallait trouver uen banque adaptée à nos besoins, qui soit suffisamment au fait des problématiques start-up sans être trop chère non plus… Nous avons rencontré la BNP qui a trouvé notre projet très intéressant et nous a très rapidement fait part de son souhait de travailler avec nous –  Quel honneur! – et nous a fait une offre adaptée aux start-up tout en profitant du  dispositif global entreprises de BNP Paribas! https://group.bnpparibas/

images

Maintenant  » y avait plus qu’à ».

Suite au prochain épisode

Fondatrices Place2Swap

Lucie Soulard
Estefania Larranaga
#MBADMB #Place2Swape