Youtube, un des réseaux sociaux les plus utilisés, permet de partager du contenu vidéo et permet de se créer une certaine renommée du fait de son exposition avec les diffusions faites par l’utilisateur.

Dernièrement, certains vidéastes se sont penchés sur le réseau social en lui même et ont commencé à sortir des vidéos sur le mode de fonctionnement de celui-ci. Celles ci analysent et posent une critique sur les différents phénomènes apparaissant sur YouTube, ou encore sur le contenu de vidéos, qu’elles soient positives ou négatives.

D’ou vient ce phénomène ?

Le phénomène de critique de chaines YouTube est né avec le premier scandale d’un vidéaste ayant totalement plagié une autre vidéo dans son intégralité. Le vidéaste le roi des rats a mis à jour cette supercherie et depuis, beaucoup de nouveaux vidéastes veulent suivre ce mouvement, avec parfois des motivations plus ou moins extrêmes. En effet, certaines personnes publient des vidéos uniquement dans le but de se défouler et lancent des méchancetés. Le piège de cette mode est donc la critique dite gratuite, ou la personne va se défouler et se lancer dans une vengeance personnelle. Ceci peut représenter un danger vu l’influence des propos des vidéastes.

Fort heureusement, des vidéastes sensés, avec des critiques justifiées et constructives vont réussir à se démarquer de ce phénomène. Ces vidéastes se nomment Absol, Anthox Collaboy, Gibsy ou encore le Raptor dissident. Ceux ci sont surnommés les justiciers de Youtube, pour leur parti pris et la pertinence de leurs vidéos.

Nous allons nous pencher sur un de ces « justiciers », Anthox Collaboy.

Anthox Collaboy, la critique au service des viewers


Anthox

Ce vidéaste se dit tout d’abord « viewer » et a commencé sa chaîne en mettant en avant d’autres chaînes YouTube que lui même suit avec du contenu qui lui plait, qu’il trouve pertinent et travaillé. Ces vidéos portent le nom de « mes chers abonnements ». Nous parlons ici de critique positive.

Mais ce qui l’a véritablement propulsé est sa deuxième catégorie de vidéos « mes chers non abonnements »

 

Son style, dans l’humour et la dérision sur les vidéastes en question marche. Anthox met en avant les chaînes qui cherchent à faire le buzz, avec du contenu qui n’est pas forcément travaillé, mais aussi avec des idées qui peuvent s’avérer dangereuses et malsaines si ces vidéastes peuvent devenir influents de par leur nombre d’abonnés sur Youtube.

 

Le but de ces vidéos est de mettre en avant ce qui ne va pas dans le contenu, et ainsi proposer des pistes d’amélioration en termes de travail d’étiquette de vidéo, mais aussi dans le fond et la forme de celle-ci, ainsi que le traitement de la communauté de certains. Et certains vidéastes critiqués ont vu ces vidéos et ont corrigé le tir, proposant maintenant du contenu plus travaillé et agréable à regarder. Anthox ne poste pas ces vidéos pour critiquer le Youtuber, mais bien le contenu de ses vidéos. Celui-ci se veut d’être en partie bienveillant lors de ses critiques.

 

Anthox, par le biais de ces vidéos aimerait que les viewers prennent conscience de la qualité porposée et puissent éviter de tomber dans le piège de la facilité de certains vidéastes. Celui ci souhaite, comme nous tous, que YouTube reste un média enrichissant et fun.

La critique doit exister. Elle gêne, dérange, mais permet aussi d’avancer si celle si est bien construite.

Il est vrai que l’on peut se demander pour quoi il n’y aurait pas de critiques sur le contenu vidéo sur ce réseau social.
C’est grâce à la critique et la remise en question des choses que l’homme a pu améliorer ses outils et ses habitudes et continuellement avancer

Je vous invite à visionner la vidéo sortie il y a plusieurs mois par Absol sur la critique sur YouTube, avec la participation de tous les YouTuber cités dans l’article, ainsi que la chaîne d’Anthox Collaboy, si vous souhaitez découvrir de nouvelles chaînes par le biais de ses critiques.

 

 

Chaîne YouTube d’Anthox Collaboy:

Chaîne YouTube Anthox Collaboy