En France, nous avons de plus en plus de métiers et de fonctions qui sont touchés et modifiés par le digital, d’ailleurs les investissements dans le digital ne cessent d’évoluer.

C’est pourquoi nous pouvons nous poser la question de savoir si les entreprises ont véritablement pris le tournant du digital et repensé en profondeur les gènes de leur organisation.

Pour cela, l’Agence Accenture a réalisé une étude en se basant sur l’analyse de la performance digitale des 100 plus grandes entreprises françaises selon leur chiffre d’affaire. Elle s’est appuyée sur des informations publiques, comme les rapports annuels, les communiqués de presse, ce qui lui a permis de créer un index à partir de 117 critères, répartis en 4 dimensions : Les piliers d’une transformation digitale holistique qui sont :

  • Stratégie Digitale : la mise en place d’une stratégie digitale interne et externe en lui allouant un budget adapté.
  • Développement et production : la conception de produits et services digitaux
  • Expérience Client : transformer l’expérience client grâce au digital.
  • Culture & Opérations : pratiquer le digital en interne

Capture d’écran 2016-12-19 à 14.06.53

 

Nous pouvons constater que la pluspart des entreprises sont aptes à créer des produits et services digitaux (2,8) et possèdent une bonne représentation de l’économie ainsi que de l’activité propre du digital (2,6). Mais elles ont tendance à oublier l’utilisation du digital en interne (1,8).

Pour autant, Il s’avère que sur les 100 entreprises sélectionnées par l’Agence Accenture, selon leur chiffre d’affaire, seulement une seule d’entre elles a été en capacité d’envisager les 4 dimensions, et donc d’avoir une réelle projection digitale de son avenir.

Cette étude met en évidence que les entreprises de notre pays ont des difficultés pour envisager le passage de leur fonctionnement, leur organisation d’une manière digitale, globalement. Elles peuvent concevoir la mise en place de certains domaines mais oublient les autres.

 

Source : La revue INfluencia