Présenté pour la première fois au CES 2018, le Consumer Electronic Show qui s’est tenu à Las Vegas du 9 au 12 janvier dernier, la start up française Monuma fait une entrée remarquée dans le monde de l’expertise.

Ce petit bijou de technologie digitale propose d’évaluer à distance et de certifier des objets de valeur à l’aide de la blockchain- une technologie de stockage et de transmission d’informations sécurisée qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre les utilisateurs – Les internautes peuvent ainsi envoyer des photos qui sont automatiquement authentifiées. Une première mondiale !

L’objectif ? Permettre une estimation instantanée de peintures, sculptures, meubles et autres objets.

Cette initiative sonne comme une révolution pour le monde de l’expertise. Toute estimation est en effet actuellement onéreuse – comptez en moyenne 500€ – et nécessite une rencontre physique avec l’expert.

L’application propose une l’expertise pour la somme de 50€. Un prix qui démocratise cette démarche, autrefois plutôt réservée aux férus d’art. Les assureurs, les conservateurs de musées, les galeristes mais surtout les particuliers y ont désormais accès en quelques clics.

Monuma s’appuie sur l’image et l’histoire de la France dans l’art. Mais aussi sur la modernité et sur la simplicité de la blockchain pour valoriser et protéger vos biens. La startup s’est d’ailleurs hissée dans le top 10 des participants au 2 Billions Dollars Pitching Session de la French Village et de la French Tech Culture.

Il ne nous reste plus qu’à souhaiter bonne chance à cette startup française plus que prometteuse. Cocorico !