L’esport n’en finit plus de grandir, l’appétence du public pour les compétitions et les événements est loin d’être apaisée et le marché va continuer sa croissance fulgurante en 2017.
Selon une étude de marché réalisée par la firme Newzoo, l’esport devrait générer jusqu’à 696 millions de dollars en revenus en 2017. C’est une augmentation des revenues de 41,3% d’une année à l’autre, et la majeure partie de ces revenues viendra des dépenses des marques en sponsorings et publicités. Newzoo estime que les entreprises vont consacrer 155 millions de dollars à la publicité, 266 millions en sponsoring de joueurs ou d’événements, et 95 millions pour acquérir les droits de diffusion des compétitions. Le reste de l’argent viendra des consommateurs qui dépensent majoritairement dans les billets, les marchandises et produits dérivés.

L’industrie du jeu vidéo ne peut pas passer à côté des opportunités qu’offrent l’esport, industrie qui connaît non seulement une croissance exponentielle mais qui devient également indépendante, tout en liant le monde du jeu vidéo et du spectacle. Pour les marques, les médias et l’industrie du divertissement, l’esport offre une chance de capitaliser sur une des plus grandes passions des millenials : jouer à des jeux vidéos et consommer du contenu relatif à leurs jeux préférés. Les lives et les événements en direct se sont adaptés aux médias qui peuvent maintenant appliquer leur modèle publicitaire à un marché qui était hors de portée pour eux.

Le rapport de Newzoo affirme également que l’audience de l’esport va augmenter de 385 millions de personnes cette année. Ce nombre inclut 191 millions de fans dévoués et prêts à regarder chaque match, le reste de ce public comprend plus de fans occasionnels. Les deux jeux les plus vus seront toujours les mastodontes League of Legends et Counter-Strike.

Pour conclure, l’esport se rapproche de plus en plus des sports traditionnels en terme de revenus et de son potentiel de profit, mais il est encore loin des sports américains comme le football américain ou le basket-ball qui sont ancrés dans la culture populaire. Le revenu moyen par fan, indicateur de performance clé pour l’industrie du sport, révèle qu’un spectateur lambda de NBA dépense trois fois plus dans des produits liés au basket-ball que le spectateur d’esport dépense dans des produits liés à l’esport. Et quand il s’agit de football américain, les amateurs de NFL dépensent en moyenne 12 fois plus d’argent par an qu’un fan d’esport.


Mais ces écarts vont probablement se réduire dans les années à venir, en effet le public de l’esport commence à vieillir, il n’est plus constitué uniquement de jeunes lycéens ou collégiens mais on retrouve de plus en plus d’adultes ou de jeunes adultes qui ont plus de pouvoir d’achat.

Ainsi, l’esport est en train de s’imposer petit à petit comme une industrie forte et se rapproche de plus en plus des sports traditionnels.