Catégories
Actualité Blog Data world e-Business E-Santé E-transformation du monde e/m Commerce innovations Personal Branding Transformation digitale

Les montres connectées peuvent-elles détecter le virus Covid-19 ?

Les montres connectées

peuvent-elles

détecter le Covid-19 ?

Selon deux études américaines, les montres connectées peuvent détecter les signes d’une infection à la Covid-19 avant même les premiers symptômes de la maladie. Des changements dans le rythme cardiaque peuvent être décelé par leurs capteurs une semaine avant.

On sait désormais qu’un individu est contagieux avant même l’apparition de ces premiers symptômes, ce qui accroît la difficulté à briser la chaîne de contamination. Les symptômes les plus courants de la Covid-19 sont la fièvre, la toux sèche, une perte du goût et de l’odorat et de la fatigue. Mais les montres connectées pourraient bien nous faire gagner un temps précieux.

Des signes précurseurs jusqu’à 9 jours et demi avant les premiers symptômes

Selon deux études médicales américaines, certaines montres et certains bracelets connectés peuvent détecter des signes avant-coureurs du virus SARS-CoV-2, à commencer par des variations de la fréquence cardiaque qui sont un indicateur de la maladie et précèdent l’apparition des symptômes.

La première étude a été menée pendant six mois, d’avril à septembre 2020, à l’hôpital Mount Sinäi de New York sur 300 professionnels de santé équipés d’une Apple Watch (rapport). Selon les auteurs de l’étude, la fréquence cardiaque peut être modifiée par le fonctionnement du système immunitaire. Pendant toute la durée de la période de suivi, la fréquence cardiaque de ces individus a été monitorée et a permis de reconnaître des signes précurseurs de l’infection au coronavirus jusqu’à une semaine avant l’apparition des symptômes ou un test PCR positif. Dans le cas de la Covid-19, les sujets de l’étude qui se sont révélés positifs au virus ont ainsi vu leur rythme cardiaque présenter des battements plus faibles avec moins de variations.

WarriorWatchProgram
COVID-19
 Wearables Study

La seconde étude a été réalisée par l’université de Stanford en Californie sur 5000 personnes portant des montres et bracelets connectées de marques Garmin, Fitbit et Apple. Encore une fois ces dispositifs ont permis de détecter des signes de l’infection jusqu’à 9 jours et demi avant les premiers symptômes. Les chercheurs ont ainsi identifié une hausse de la fréquence cardiaque au repos de 8 patients positifs sur 10 dans leurs études.

Si ces deux études n’ont été réalisées que sur un nombre limité de personnes finalement positives, elles montrent toutefois que les montres connectées sont loin d’être des gadgets.

Par Edouard de Préval

Passionné par les domaines du digital, du Ecommerce et du marketing.
#Ecommerce
#Digital
#Santé

Laisser un commentaire