Le métavers au service de la mode

RTFKT Logo x Body

Virtual Showrooms: The Future of Retail in the Metaverse – DropTown

Et si on se retrouvait à être comme des SIMS et à remplir notre penderie d’habits non réel ? La mode virtuelle est en vogue et c’est un bon moyen de montrer sa créativité et son style futuriste dans le métavers. 

Les acteurs de la mode se multiplient tout comme leurs initiatives pour se frayer une place de choix dans ce nouveau monde virtuel. Entre défilés virtuels et gammification du parcours client c’est maintenant au tour des consommateurs de faire leurs shopping dans le métavers. 

Object de toutes les convoitises, c’est devenu une manière simple et écologique de consommer la mode. En cette période d’urgence climatique, cela pourrait être l’avénement du métaverse.  Grâce au digital, il est possible d’avoir des vêtements éco-friendly et engagés. En effet, l’achat de vêtements numériques pourrait contribuer à réduire les déchets et la surconsommation.

La mode digitale est elle l’avenir de la mode ?

Le métavers et la mode numérique permettent selon Leanne Elliott Young, PDG de l’Institute of Digital Fashion, aux créateurs d’obtenir des réactions précoces aux ventes des nouvelles collections, avant même de créer le produit physique.

C’est le cas de Printemps, qui a proposé, en collaboration avec DRESSX (détaillant de métamode), des vêtements numériques à ses clients. Il suffit d’envoyer son portrait en pied pour recevoir une nouvelle version de la photo, l’habit en plus. Celle-ci est ensuite prête à l’emploi pour abreuver jeux vidéos, réseaux sociaux et Métavers. Le but de cette expérience est de démystifier le métavers en le rendant plus accessible, ludique et facile pour réduire les frontières entre réel et virtuel. 

De nombreuses maisons de luxe, se sont quant à elles associées à des jeux vidéos ou à des plateformes du métavers pour proposer leur version d’une mode numérique. Chanel lance son premier jeu mobile « Chanel Moon Walk » : où l’utilisateur plongé dans un univers spatial est convié à détruire des rafales de météorites et à attraper une sélection de produits de la marque, entre bestsellers et nouveautés.

Nike, a fait l’acquisition de RTFKT (spécialiste dans la conception de baskets virtuelles). Cette start-up commercialise des chaussures sous forme de NFT et qui peuvent être vendues sous forme réelle. Le Groupe a ouvert par la suite sa plateforme Swoosh qui permet aux utilisateurs de cocréer des produits Nike virtuels.

Aujourd’hui, la génération Z accorde autant d’importance à la mode virtuelle que physique et cet engouement pour le métavers va continuer de croitre.

%d blogueurs aiment cette page :