La Première Métavers Fashion Week arrive en Mars

 

Selon une étude menée par le géant des cryptomonnaies Grayscale, le Metavers pourrait générer plus de 1 000 milliards de dollars de revenus par an. Au cours de cette dernière l’année, de nombreuses marques ont commencé à prendre le train en marche du Metavers et de la mode digitale. Ce qui semblait être un marché de niche pour les geeks, a désormais attiré l’attention de personnes et de marques clés sur différents marchés. Du streetwear au luxe le plus somptueux. Nous avons même assisté à la naissance de marques de mode dont l’existence est purement numérique, nourries et entretenues par des pionniers et des créatifs révolutionnaires. C’est le cas de The Fabricant ou de Dress X.

La première Metaverse Fashion Week (MVFW) débutera dans un peu plus d’un mois avec tout ce que vous pouvez attendre des grandes semaines de la mode, sauf qu’elle se déroulera dans le monde virtuel.

Pensez « front rows », after parties et, bien sûr, tenues numériques de rêve pour tout le monde. Si vous souhaitez vivre votre vie de VIP, la Metavers Fashion Week pourrait être votre billet d’entrée virtuel.

Decentraland, la principale plateforme metaverse, a annoncé un spectacle à grande échelle pour les grands acteurs et les nouveaux venus.

Le 27 décembre 2021, Decentraland a tweeté : « Appel à tous les designers, marques et fashionistas. Decentraland x @UNXD_NFT présente la Metaverse Fashion Week. Une semaine de défilés, de boutiques pop up, d’after parties et d’expériences immersives du 24 au 27 mars 2022. Préparez vos collections ! »

À partir du 24 mars, la MFW permettra à quiconque de voir des créations de luxe de classe mondiale de n’importe où dans le monde – sans billet. Les marques et les investisseurs achètent des espaces numériques pour accueillir des spectacles, des concerts de musique en passant par les after-parties telle une vraie Fashion Week. Le nouveau quartier de la mode de la plateforme est une parcelle d’immobilier virtuelle au sein du métavers de Decentraland, achetée l’année dernière par la société torontoise Token.com pour 2,4 millions de dollars.Les participants à la MFW pourront acheter et porter des vêtements numériques directement issus des défilés, à l’aide d’un portefeuille Ethereum et d’un avatar personnalisable. Mieux encore, certaines collections comporteront également un élément physique, permettant aux acheteurs de posséder une version tangible de leur produit de créateur. Les organisateurs ont gardé le silence sur les marques participantes, mais des noms connus du luxe seront certainement présents. 

 

Qu’est-ce que Decentraland ? 

Decentraland est un logiciel fonctionnant sur Ethereum qui cherche à inciter un réseau mondial d’utilisateurs à exploiter un monde virtuel partagé.

Les utilisateurs de Decentraland peuvent acheter et vendre des biens immobiliers numériques, tout en explorant, interagissant et jouant à des jeux dans ce monde virtuel. Au fil du temps, la plateforme a évolué pour mettre en œuvre des applications interactives, des paiements dans le monde et une communication de pair à pair pour les utilisateurs.

Fondée en 2015 par Ari Meilich et Esteban Ordano, et lancée en 2017, Decentraland est alimentée par Ethereum.

Bien que la société affirme qu’il s’agit du tout premier monde virtuel appartenant à ses utilisateurs, Decentraland a commencé simplement comme une preuve de concept pour attribuer la propriété de biens immobiliers numériques aux utilisateurs sur une blockchain. Ce bien immobilier numérique était initialement mis en œuvre sous la forme d’un pixel sur une grille infinie en 2D où chaque pixel contenait des métadonnées identifiant le propriétaire. Decentraland a depuis évolué vers un monde virtuel en 3D, divisé en différents districts.

Decentraland est surtout connu pour avoir fourni une infrastructure destinée à soutenir les mondes virtuels partagés. La plateforme se compose d’un grand registre décentralisé pour la propriété foncière, d’un protocole pour décrire le contenu de chaque parcelle LAND et d’un réseau pair-à-pair pour les interactions entre utilisateurs. Par le biais de la DAO, les utilisateurs peuvent proposer des mises à jour de politiques et voter sur les ventes aux enchères LAND à venir.

Sam Hamilton, le directeur créatif de la Fondation Decentraland, s’exprime sur le rôle de Decentraland :  « Nous voulons aider le processus d’intégration, pousser la créativité et montrer à tous ce qui est possible. Nous faisons cela pour montrer à la communauté et aux autres marques, ‘Hey, Decentraland est un endroit pour faire du shopping, tout le monde porte des vêtements cool et les marques peuvent sortir sur la plateforme’. C’est une façon d’attirer plus de monde sur la plateforme et de la rendre plus attrayante pour les utilisateurs.”

digital fashion by the fabricant

Ce n’est pas la première fois que le Metavers fait parler de lui dans la digitalisation de la mode, ni dans les Fashion Week. Les dernières éditions dans les divers Fashion weeks du monde, ont vu paraître des défilés dans le Metavers et de nombreuses pièces couplées de NFT ou vendues en NFT. C’est le cas notamment lors de la dernière Fashion week de Londres. Mais la Fashion Week entièrement digitale promet de marquer un vrai tournant dans la mode, qu’elle soit un succès ou non.

Alors, il ne nous reste qu’à voir que la Metavers Fashion week nous réserve, et si elle peut venir remplacer les géants que sont la Paris Fashion Week, New York Fashion Week, Milano Fashion Week ou même London Fashion Week.

Mylène Sisto