La e-santé en question(s) :

fiche de lecture

 

La e-sante en question(s) se positionne comme le must have pour s’introduire aux problématiques et enjeux de la digitalisation du système de santé français.

                                                         Des coauteurs vecteurs de la révolution sanitaire et sociale

corinne-isnard-bagnis

 – Corinne Isnard Bagis –

Praticienne hospitalière en néphrologie à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et professeur de néphrologie à Sorbonne Université, Madame Isnard a notamment créé le 1er MOOC européen sur les maladies rénales.

 

olivier babinet

– Olivier Babinet –

Expert en transformation des organisations sanitaires, Directeur de la santé interdépartementale des Yvelines et Hauts-de-Seine, Monsieur Babinet a dirigé et conseillé nombre conséquent de structures de soins.

 

 

Un portrait riche, fidèle et synthétique de la e-santé en France :

Fin juillet 2020, alors que l’épidémie de covid-19 se démocratise, les deux scientifiques ne perdent pas de vue les réels enjeux et problématiques de demain. Ils se focalisent sur ce qui sera une priorité incontestable : la prédiction, prévention, prise en charge ainsi que le soin (le tout personnalisé) des maladies dégénératives chroniques.

Dès les premières pages de l’ouvrage on comprend que la transformation numérique du système de soin est incoercible pour deux raisons :

  • Le patient lui-même est en demande et vecteur de cette digitalisation. On l’appelle le patient 2.0, celui qui n’est plus spectateur mais bien acteur de sa santé.
  • Les progrès technologiques en informatique, robotique, biochimie, pharmacologie et plus encore sont exponentiels. Les acteurs de ces secteurs ne cessent d’investir dans la recherche et le développement de solutions innovantes, digitales.

Après avoir défini la e-santé au sens large ainsi que les domaines et problématiques qu’elle soulève, la lecture s’enchaîne de manière très fluide. Des zooms sont réalisés sur les différentes dimensions alors introduites telles que :

  • La télémédecine.
  • Le dossier médical partagé. 
  • L’hôpital numérique.
  • Les objets connectés.
  • Le big data et l’intelligence artificielle. 
  • Les réseaux sociaux et jeux vidéo.
  • L’e-learning et MOOC. 
la e-sante en questions

3 raisons de vous procurer l’ouvrage : la e-santé en question(s) 

3 raisons de vous procurer cet ouvrage : 

J’ai beaucoup apprécié la structuration de la e-santé en question(s). À chaque nouvelle notion les auteurs proposent une définition, une description des acteurs clés ainsi que leurs rôles à jouer. Vient ensuite le bilan des pratiques en cours « qu’est ce qui fonctionne ou non », enrichi des opportunités et limites à prendre en considération. Lorsque cela est possible des chiffres ou apports législatifs sont également ajoutés afin de parfaire la vision 360° des notions développées. 

Passionnée par la santé et ces innovations j’ai tendance à idéaliser les progrès que l’on voit passer dans nos fils d’actualités. Cette lecture m’a permis de comprendre réellement ce qui se cache derrière des termes tels que DMP, health data hub, MOOC, médecine prédictive et les pratiques qui en sont concrètement faites sur le terrain. Pour vous donner un exemple simple, j’étais persuadée que le dossier médical partagé était démocratisé à grande échelle sur l’ensemble du territoire français et ce depuis des années. Il n’en est rien, puisque cette innovation connaît de nombreuses limites depuis sa création début des années 2000. Je vous proposerai d’ailleurs prochainement une infographie à ce sujet pour y voir plus clair, « so stay tuned ». 

Plus généralement j’ai trouvé intéressant en tant que future actrice de la e-santé, d’être placée dans la position des professionnels de santé. En effet nous avons facilement tendance à penser et construire des solutions digitales innovantes que l’on pense idéales pour le patient ou l’administration hospitalière. Mais il ne faut pas oublier que les principaux acteurs de la transformation digitale sont et seront les praticiens, ce sont ces professions qui déploient les solutions digitales sur le terrain. Alors que je prône grandement le design thinking côté patient, je constate qu’il faudra également en user auprès des professionnels de santé.

Je retiendrai …

 Je retiendrai précisément un passage de l’ouvrage, ce que j’appelle désormais la règle des 5P à savoir que : la médecine de demain sera personnalisée, préventive, prédictive, participative, prouvée. Une vision à méditer au moins, voire à explorer en lisant « la e-santé en question(s) » pour ceux et celles que j’aurai convaincus.

Afin de continuer sur cette thématique, ma prochaine lecture sera : prévenir plutôt que guérir, la révolution de la E-santé d’Alexis Normand. J’ai hâte de pouvoir comparer ces deux lectures et voir l’évolution des mentalité entre 2017 et 2020. En ce sens, avez-vous des ouvrages plus récents à me conseiller ?

Vous souhaitez allez plus loin sur le sujet de la digitalisation hospitalière ? Je vous recommande la lecture de l’article de Maude « La digitalisation dans les hôpitaux : un sujet qui fait débat » qui traite très bien cette problématique.  

Retrouvez moi sur Linkedin

Maryne Jaffuel

Étudiante en MBA DMB, également free-lance en webdesign et brand content.