Vous avez bien lu, la beauté et la technologie de la blockchain sont compatibles. Nous verrons au cours de cet article que la blockchain est un vrai plus pour le secteur de la beauté et des cosmétiques. Nous évoquerons l’utilisation des crypto-monnaies et des NFT dans ce domaine.

Tout d’abord, qu’est ce que la blockchain ? En quelques mots, la technologie blockchain est un système de stockage et de transmission de données sous forme de blocs liés les uns aux autres et protégés contre toute modification.

La blockchain est un système décentralisé qui permet la transparence et la sécurité des transactions effectuées.

L’avantage de la blockchain est qu’elle garantit que l’information soit accessible à tous et soit non modifiable. En effet, si tous les membres de la blockchain détiennent une version du registre, cela rend l’information immuable. « Lorsque vous saisissez une information, celle-ci est signée et datée, afin que l’industrie cosmétique puisse garantir l’authenticité des produits et lutter contre la contrefaçon », explique Philippe Guguen.

Dans le secteur des cosmétiques de plus en plus de marques ont recours à cette technologie. Cette dernière permet la traçabilité des informations et garantit l’authenticité des produits. « Les consommateurs ne veulent plus de déclarations, ils ont besoin de preuves », dit Philippe Guguen, directeur de la société MAP Émulsion qui a développé Sorga, une technologie blockchain française déjà adoptée par plusieurs marques de cosmétiques.

Pour en savoir plus : https://www.premiumbeautynews.com/fr/outil-de-transparence-et-de,20014 https://www.finance-news.fr/2022/03/15/transparence-communication-la-beaute-adopte-la-blockchain

Sorga

Comme vu précédemment, Sorga est une organisation qui se base sur la technologie blockchain. Elle a pour mission de redonner confiance aux consommateurs en leur garantissant l’authenticité des produits et l’authenticité du discours des marques.

Cette technologie est simple d’utilisation et limite les impacts énergétiques. En effet, la consommation énergétique de Sorga est souvent inférieure à l’envoi d’un simple mail. De plus, elle n’impose pas l’utilisation de crypto-monnaie.

Concrètement, en achetant un produit, le client se voit donner l’accès à un passeport en scannant un QR code. Il y retrouve alors : qui a fabriqué le produit et quels sont les différents fournisseurs, le lieu de sa fabrication, quels sont les aspects du produit ainsi que l’histoire de la marque. Le client reçoit donc un certificat d’authenticité du produit. Chaque certificat étant unique, ils peuvent tous être personnalisés. Ce qui est un vrai plus pour les marques car cela permet de créer un véritable lien avec le consommateur.

De plus en plus de consommateurs souhaiteraient plus de transparence de la part des marques car ils doutent de leur durabilité. Alors, Sorga se présente comme une solution.

https://thred.com/fr/style/beauty-brands-turn-to-blockchain-to-boost-consumer-confidence/

Sorga répond aux attentes des consommateurs et permet aux marques de prouver leur engagement en termes de transparence et de traçabilité. Ainsi les deux parties bénéficient d’avantages.

Pour en savoir plus : https://sorga.org https://map-emulsion.com/sorga

Blockchain & Parfum en Chine

La marque de parfum de niche « Le Jardin Retrouvé », très présente en Chine, a parié sur la technologie Sorga pour garantir l’authenticité de ses produits autant pour la marque que pour les clients. Créée en 1975 par Yuri Gutsatz, cette Maison de Haute Parfumerie décide de casser les codes avec la parfumerie classique basée sur le marketing.

En 2016, Clara et Michel Gutsatz réinvente la marque en optant pour une démarche écoresponsable et digitale. Le marché Chinois, annoncé comme le second marché du parfum dans le monde, a ouvert ses portes à la marque et celle-ci s’est bien évidemment lancé dans l’aventure.

Le grand problème en Chine étant la contrefaçon, « Le Jardin Retrouvé » a dû trouver une solution sûre pour authentifier ses produits. C’est alors que l’équipe s’est tournée vers Sorga.

En plus de garantir que les distributeurs sont légitimes et de rassurer les clients, Sorga permet une traçabilité des produits et une amélioration de la relation client. En effet, lorsqu’un client achète un produit et s’inscrit sur la plateforme Sorga, la marque reçoit un e-mail et fait alors entrer le consommateur dans un flow d’automation. Cela permet ensuite de discuter directement avec lui. Ce qui n’est pas négligeable pour la marque en termes de relation client.

Le grand plus est lorsque « Le Jardin Retrouvé » vend à l’autre bout du monde, le contact est plus facile grâce à la blockchain.

Pour en savoir plus : https://www.premiumbeautynews.com/fr/le-jardin-retrouve-garantit-l,20266 https://lejardinretrouve.com/pages/notre-maison

Femmes & Crypto

Dans la sphère des crypto-monnaies, les hommes sont beaucoup plus présents que les femmes. C’est un fait. C’est pourquoi, certaines marques de cosmétiques acceptent désormais les paiements cryptographiques, pour inciter les femmes à utiliser les crypto-monnaies.

Le cabinet de recherche BDC Consulting a constaté que seulement 8% de tous les utilisateurs de crypto étaient des femmes en 2019.

Ann McFerran, PDG et fondatrice de Glamnetic (une marque de cils magnétiques) a déclaré qu’elle acceptait désormais le Bitcoin, Ethereum et Dogecoin comme moyen de paiement. Glamnetic est l’une des premières marques de beauté à accepter les paiement cryptographiques et ainsi encourager les femmes à utiliser les crypto-monnaies. McFerran veut attirer les femmes dans la sphère car elles sont trop peu nombreuses.

Seulement, il ne suffit pas de leur mettre à disposition la possibilité de payer en crypto-monnaie. Il faut également les éduquer sur le sujet pour qu’elles se sentent à l’aise et qu’elles puissent les réutiliser dans d’autres domaines. C’est le rôle des marques de « fournir un soutien et un contenu éducatif ». Glamnetic a, pour cela, commencé à publier des vidéos explicatives sur Tik Tok. En effet, les jeunes générations sont plus à même d’utiliser les crypto.

Pour en savoir plus : https://thepressfree.com/beaute-et-bitcoin-les-marques-axees-sur-les-femmes-acceptent-les-paiements-cryptographiques-qui-favorisent-ladoption

NFT & Beauté

Qu’est ce que les NFT (Non-Fungible Token)? Un NFT désigne un fichier numérique auquel un certificat d’authenticité numérique a été attaché. Un NFT est un jeton cryptographique stocké sur une blockchain.

NFT

Ces derniers temps, nous entendons beaucoup parler des NFT dans le domaine de l’art mais ils s’étendent de plus en plus et dans tous les secteurs. Notamment celui de la beauté. Ainsi les marques doivent se réinventer et s’inscrire dans une nouvelle ère numérique.

L’objectif pouvant être de fidéliser les clients, Clinique a organisé un concours pour gagner le premier NFT de la marque (metaoptimist). Nars a également créé des NFT pour ses clients en s’inspirant du célèbre blush « Orgasm ». L’objectif étant de créer des œuvres numériques et soit de les vendre soit de les faire gagner aux consommateurs.

De mon point de vue, c’est une technologie qui peut paraitre inutile mais elle offre en vérité l’ouverture à de grands champs de possibilité. Ainsi, chaque NFT est d’une certaine rareté car il est unique et peut être personnalisé. Toute personne recevant un NFT d’une marque se voit alors privilégié. Cela n’est pas négligeable pour cette dernière qui met alors ses clients sur un piédestal.

Un des avantages des NFT dans la beauté est que le paiement, s’il y en a un, peut se faire en devise classique. Nul besoin d’utiliser les crypto-monnaies. Cela n’est pas le cas chez toutes les marques. Certaines, comme Guerlain font le choix de positionner leur NFT sur des plateformes utilisant uniquement les crypto-monnaies.

Pour en savoir plus : https://www.vogue.fr/beaute/article/ces-marques-de-beaute-se-lancent-dans-le-metaverse-et-les-nfts

A lire également : https://blog.mbadmb.com/beaute-et-blockchain/