La 5G, on en parle partout ! Ce débit extrêmement haut promet-il un avenir technologique inédit ? Si son déploiement est encore loin d’être réalisé dans sa globalité – il faudra encore attendre jusqu’en 2025 – certaines sociétés ont déjà commencé à en tirer profit.

Mais avant tout, comment ça fonctionne ?

Pour faire simple, la 5G est un passage à une nouvelle génération de réseau à très bas temps de latence. Ce dernier permet de révolutionner les usages sans fils et rend la navigation beaucoup plus réactive. La 5G peut traiter 1000 fois plus de trafic, 10 fois plus rapidement que les réseaux d’aujourd’hui et avec un temps de réaction imperceptible. Cette révolution permet de piloter les objets connectés, de révolutionner la réalité virtuelle, la ville connectée, l’usine du futur, les services… et qui rentre dans beaucoup d’autres domaines (qu’on ne connaît probablement pas à ce jour).

Plus techniquement, cette puissance est basée sur 5 nouvelles technologies :

  • Les ondes millimétriques : permettent une plus haute fréquence et un plus large spectre pour fluidifier le réseau
  • Le réseau de petites antennes : pour débloquer les obstacles des ondes millimétriques quand elles traversent de longues distances
  • Le massive MIMO (Multiple Input Multiple Output) : consiste à multiplier le nombre de canaux entre l’antenne et les objets connectés
  • La focalisation : permet une précision spécifique aux signaux
  • Le full duplex : permet de contourner la contrainte de réciprocité 

Je vous ai peut-être submergé de mots trop techniques, mais  vous l’avez compris… c’est une vraie révolution !

Que font les entreprises avec la 5G ?

Orange et Schneider Electric

Orange a équipé le 28 septembre dernier le site Schneider Electric de Vaudreuil de 5 antennes 5G indoor. Ce réseau va assurer la collecte et la transmission du big data vers le serveur ou le cloud et vice-versa. La 5G a assuré 2 réalisations :

  • Une application de réalité augmentée : qui permet aux techniciens de détecter plus rapidement un problème sur une machine en utilisant tout simplement la caméra d’une tablette ou d’un smartphone. Cette application affiche la température de l’équipement ainsi que toute sa documentation. En cas de doute, le technicien peut consulter un expert via Teams en vidéo de très haute qualité grâce à la 5G
  • Un robot de téléprésence : qui permet à une personne à distance de faire des visites et de se déplacer dans les sites industriels par visioconférences d’une excellente qualité grâce au déploiement de la 5G. Cette automatisation a également comme but de relocaliser les usines françaises.   

Orange et Qualcomm

Orange a encore une fois soutenu l’initiative XR Viewers de Qualcomm établie sur l’utilisation de la 5G. Les « XR Viewers » représentent des casques de réalité virtuelle ou augmentée qui fonctionneront en se connectant par câble avec un smartphone compatible. Cet outil est destiné aux professionnels pour réaliser des réunions virtuelles mais aussi au grand public pour jouer des jeux, regarder des concerts, des évènements sportifs…

Ericsson, Intel et Keolis

Un autre cas d’usage de la 5G est de pouvoir superviser et contrôler à distance un véhicule autonome. Ces trois partenaires ont mené une expérimentation à Stockholm dans une zone urbaine afin de tester la capacité de la 5G à contrôler à distance et en temps réel un minibus touristique traversant quotidiennement 1,6 km. Pour cela, ils ont déployé des sites 5G tout au long du trajet qui assure une accélération du transfert des données et une meilleure localisation du véhicule. 

Conclusion

La 5G promet sans doute des services incroyables et facilite l’activité d’une myriade de secteurs. Cependant, qui dit évolution technologique dit aussi risques et enjeux. Surtout l’enjeu géopolitique ou autrement dit « la guerre des puces » entre la Chine et les US. Mais c’est un sujet qui sera peut-être celui de mon prochain article.

Pour aller plus loin :

Qu’est-ce que la 5G? Caractéristiques et utilisations (thalesgroup.com)

Santé, environnement : faut-il avoir peur de la 5G ? – 28 Minutes – ARTE – YouTube