Quand le monde de la mode et l’impression 3D se rencontrent…. La mode et la haute couture ne font pas immédiatement penser à l’impression tridimensionnelle, entre autres car l’impression 3D a originalement été développée pour le prototypage rapide. Par contre aujourd’hui cette technique est de plus en plus utilisée pour fabriquer des pièces fonctionnelles.

Mais c’est quoi exactement, l’impression 3D?

L’impression 3D permet de produire un objet réel après que l’objet soit dessiné sur un écran en utilisant un outil de Conception assistée par ordinateur (CAO). Le fichier 3D obtenu est envoyé vers une imprimante spécifique qui découpe ce fichier en tranches en séparant les différents couches de l’objet et solidifie la matière couche par couche afin d’obtenir la pièce finale. Ce sont ces couches qui créent du volume et réalisent donc l’aspect tridimensionnel. Différents matériaux peuvent être utilisés, et pas seulement le papier comme souvent supposé, mais également le plastique, la cire, le métal, les céramiques entre autres.

Les applications de l’impression tridimensionnelle varient selon l’industrie où cette technique est utilisée, notamment la production des voitures ou des avions, mais également d’avions, de bâtiments, de biens de consommation, ou bien le prêt-à-porter. Cette technique a lentement été commercialisée, et après sa commercialisation, les prix des imprimantes 3D ont progressivement diminués.

L’impression 3D et la haute couture

Mais où est le lien avec la haute couture, vous vous demandez? On est l’avant-dernière journée de la Paris Fashion Week, et la première maison de mode à utiliser l’impression en 3D pour créer des vêtements, et aujourd’hui elle présentait sa nouvelle collection automne/hiver 2016/2017 dans la Maison des Métallos à Paris.

Cette créatrice s’appelle Iris van Herpen ; créatrice néerlandaise qui fait partie de la Chambre Syndicale de la Haute Couture. Elle a inspiré le monde de la mode, et plus spécifiquement le secteur du prêt-à-porter à appliquer la technique d’impression en 3D dans sa production. En 2011, la collection Haute Couture de Iris van Herpen a été nommé une des meilleures inventions de cette année par le magazine reconnu Time.

Selon Iris Van Herpen, l’hiver prochain on portera des créations tridimensionnelles, imprimé en 3D – si on dispose d’un budget qui permet une penderie haute couture. Par contre Iris Van Herpen inspire aussi le monde du prêt-à-porter, et de plus en plus de projets d’impression en 3D des vêtements prêt-à-porter sont lancés.

Aujourd’hui sur le catwalk, demain dans nos penderies!

03-iris-van-herpen-fall-2016-ready-to-wear

14-iris-van-herpen-fall-2016-ready-to-wear

04-iris-van-herpen-fall-2016-ready-to-wear

Sources: Première photo Ambra Vernuccio (Instagram) | Photos catwalk Team Peter Stigter (Vogue)