Interview Sabine DANG, cheffe de projet évènementiel au sein de la Fondation Yves Rocher (ex-MBA DMB).

Cher réseau, je vous invite à découvrir mon dernier échange avec Sabine DANG, cheffe de projet évènementiel au sein de la Fondation Yves Rocher (ex-MBA DMB).

Bonjour Sabine. Pourrais-tu te présenter ?

Je m’appelle Sabine DANG, j’ai 24 ans et je travaille actuellement au sein de la Fondation Yves Rocher en tant que cheffe de projet évènementiel. J’ai intégré la Fondation lors de mon stage de fin d’études, dans le cadre de mon MBA Digital Marketing & E-business (EFAP).

Lors de cette expérience, mon poste était orienté vers des missions de communication digitale (animation des réseaux sociaux, gestion du site, la mise en place de stratégies SEO/SEA, conception de newsletters). À la suite de ce stage, j’ai été embauché en CDD pour des missions d’évènementiel.

Pourrais-tu nous en dire plus sur ton parcours académique ?

À la suite de mon baccalauréat, j’ai intégré une classe préparatoire. Je l’ai rapidement arrêté afin de partir en mission humanitaire au Vietnam. Une fois rentrée en France, j’ai suivi une licence en droit international-européen à la Sorbonne pour ensuite intégrer l’EFAP à Lille en 4ème année. J’ai ainsi conclu mon projet académique avec le MBA DMB. À mon avis, ce MBA est une excellente formation pour comprendre les enjeux liés à la transformation digitale.

Avant d’intégrer la Fondation Yves Rocher, quelles ont été tes expériences ?

Dans le cadre de ma licence de droit, j’ai pu réaliser des stages en qualité d’assistante juridique.

Lorsque j’ai choisi de m’orienter vers le marketing digital, j’ai eu l’opportunité de réaliser des stages chez Société Générale (Responsable Junior partenariats) et Ma French Bank (Consultante Junior).

Au sein de Société Générale, j’ai pu contribuer au développement des partenariats, à la gestion d’évènements ou encore à des missions de communication.

J’ai également eu l’opportunité d’accompagner l’entreprise Ma French Bank dans la résolution de certaines problématiques business, telles que la proposition d’axes de communication auprès des jeunes. J’ai ainsi participé à la conception de recommandations stratégiques autour de produits et services spécifiques (comme le parcours UX de l’application et du site internet, le développement d’une offre Premium …).

Personnellement, j’ai aussi accompagné différentes associations dans leur stratégie de communication.

Plus précisément, quelles sont tes missions au sein de la Fondation Yves Rocher à ce jour ?

Je m’occupe de l’organisation du festival (octobre 2021) pour les 30 ans de la Fondation en Bretagne (Gacilly).

La Fondation est indépendante de la marque. Elle a été quand même créée par la même personne. Cependant, nous sommes bien une partie intégrante du groupe.

Je travaille au sein d’une petite équipe. L’organisation d’un événement de cette ampleur me donne quotidiennement l’occasion d’en apprendre davantage et de développer des nouvelles compétences.  

Dans un premier temps, l’évènement sera destiné aux équipes internes afin de célébrer les 30 ans de la Fondation. Nous allons ensuite organiser une journée dédiée aux enfants afin de leur faire découvrir la nature. Pour conclure, nous allons proposer des activités ludiques au grand public.

As-tu une journée-type ?

Pas vraiment … entre le télétravail et le présentiel c’est difficile d’avoir des journées qui se ressemblent. Je me déplace régulièrement en Bretagne. Lorsque je suis au bureau, mes journées sont rythmées par des réunions. Cela m’incite également à bien définir mes priorités et les sujets à aborder rapidement.

Ces derniers jours sont assez intenses, notamment depuis le lancement de notre activation avec Microsoft sur Minecraft, en France !

Qu’est-ce que t’aimes le plus en ce que tu fais quotidiennement ?

Avant tout, la cause pour laquelle je milite ! Aujourd’hui, grâce à la Fondation Yves Rocher, j’ai la chance de relier mon projet professionnel à ce qui m’anime quotidiennement. Je suis heureuse de me réveiller le matin et de savoir que je fais quelque chose d’utile.

Mon expérience actuelle m’aide quotidiennement à renforcer mes soft skills, comme le travail d’équipe, le sens de l’organisation ou encore la capacité d’être flexible.

En termes de compétences, j’ai eu l’occasion d’exploiter tout ce que j’ai appris lors de mon année au sein de MBA DMB, notamment en termes de communication et marketing digital. C’est grâce au MBA DMB que j’ai pu être opérationnelle dès le début. Je le recommande vivement !

Merci Sabine pour cet échange !