Fiche de lecture : Instagramming, l’art de développer une marque de luxe sur Instagram, Sébastien Girard​

Instagramming,fiche de lecture

Instagramming, l’art de développer une marque de luxe sur Instagram est un livre écrit par Sébastien Girard et publié en 2018.

L’auteur est un expert du luxe, de la mode et du marketing car puisqu’il est pluri-diplômé dans ces différents domaines. Il a également travaillé dans des gros groupes reconnus comme Motorola et enseigne aujourd’hui dans de grandes écoles de mode et de commerce comme Paris-Dauphine.

Par ailleurs, il a créé un site d’information à propos des produits iconiques.

Ce livre, comme son nom l’indique, est un réel guide des pas à suivre pour développer sa marque de luxe sur le fameux réseau social. Il en existe très peu et c’est pour la rareté du sujet qu’il aborde que je l’ai sélectionné.

Le livre est découpé en 4 parties, pour la plupart elles-mêmes divisées en chapitres, que nous allons analyser.

La première partie est dédiée à l’identité d’une marque sur Instagram. Elle traite de l’étude des éléments narratifs, aux codes et aux valeurs de la marque, en passant par le « brand identity NAV (Narratives, Aesthetics, Values) model ».

L’auteur y explique que tous ces éléments sont à exploiter pour une marque lorsqu’elle se lance sur le réseau social car ils alimentent le storytelling de celle-ci.

Par exemple, pour ce qui est des éléments narratifs de la marque, la maison Cartier en est très représentative. En effet, les mots de la Directrice Artistique Jeanne Toussaint à propos de la bague Trinity sont de bons éléments narratifs à exploiter sur le réseau en guise de légende d’une photo de cette pièce par exemple.

Ce chapitre d’introduction est très intéressant car il revient sur ce qui fait l’essence même d’une marque : son storytelling. Le fait que l’auteur explique réellement comment l’utiliser, notamment au travers de la narration des valeurs et des codes qui la constituent, est très utile pour quelqu’un qui souhaite lancer sa marque sur la plateforme.

La deuxième partie aborde la question du marketing sous toutes ses formes sur Instagram : le marketing produit, le marketing produit expérientiel, le marketing promotionnel, les défilés de mode, les célébrités et le point de vente.

Toutes ces différentes formes de marketing peuvent être exploitées par les maisons de haute couture pour inciter les fidèles fans de ces stars à consommer chez eux.

Dior l’a bien compris en collaborant avec Rihanna pour créer une paire de lunettes de soleil. Ainsi, les plus grands fans de la chanteuse seront enclins à vouloir se procurer la paire pour ressembler à leur idole.

Cette technique de marketing, comme les autres citées plus haut, est très intéressante à relater car il s’agit d’une méthode douce qui fonctionne sur l’influence.

La troisième partie du livre s’intitule « les 15 lois de l’Instagram pour développer une marque ». Elle se présente comme un réel guide à suivre pour obtenir une meilleure efficacité sur Instagram. Elle comprend entre autres les règles de la publicité sur Instagram, la définition d’une ligne éditoriale, le langage photographique, etc…

Ce chapitre est beaucoup plus mince en informations que les deux précédents. Je pense qu’il doit être utilisé pour venir s’y référer de temps en temps, une fois le livre fini. C’est pourquoi je le trouve néanmoins très utile.

La dernière partie est à propos des indicateurs de mesure de performance sur le réseau, autrement dit ses KPIs (Key Performance Indicators). L’auteur y donne des références de performance grâce aux marques les plus prestigieuses « Chanel la plus populaire », « Valentino hyper active »…

Les marques qui se lancent peuvent ainsi choisir leur modèle à suivre selon ce qui leur convient le plus comme taux d’activité.

Il y explique également comment dompter l’algorithme Instagram.

Cette partie est également très intéressante car, même si elle intervient à la fin du livre, elle est sans doute la plus importante pour réussir. En effet, rien ne sert de travailler ses publications si on ne sait pas quand ou comment les poster.

Globalement, je suis très contente de ce livre. Il était agréable à lire et m’a apporté toutes les informations dont j’avais besoin pour commencer à aborder ma thèse, il était une très bonne introduction. En effet, même s’il ne traitait pas directement du secteur de l’influence (axe vers lequel j’aimerais orienter ma réflexion), il était une belle entrée en matière pour comprendre comme les marques de mode de luxe utilisent l’un réseaux social qui propulse le plus d’influenceurs à l’heure d’aujourd’hui. Il m’a montré comment les marques de luxe s’y prennent pour dompter le réseau social.