Nous entendons de plus en plus parler d’e-santé, je vous invite donc à lire ces prochaines lignes sur le sujet. Nous parlerons définitions, de quelques chiffres et de certaines solutions e-santé.

Selon l’OMS, l’e-santé se définit comme « les services du numérique au service du bien-être de la personne ». Elle se définit également comme « l’utilisation des outils de production, de transmission, de gestion et de partage d’informations numérisées au bénéfice des pratiques tant médicales que médico-sociales ». Elle ne se résume pas à la télémédecine et ne doit pas être assimilée au vaste ensemble des « TIC santé ».

Lionel  Reichardt aka Pharmageek, nous a appris lors de son intervention que l’e-santé est « l’usage combiné de l’internet et des technologies de l’information à des fins cliniques, éducationnelles et administratives à la fois localement et à distance. » Il a également évoqué le « Quantified-self » qui est défini comme les principes et méthodes permettant à chacun d’entre nous de mesurer et comparer avec d’autres personnes des variables relatives à notre corps, à notre santé, à notre mode de vie, notre état général ou aux objectifs que nous nous fixons.

Quant à la télé médecine, il s’agit de l’utilisation de la transmission par télécommunications d’informations médicales en vue d’obtenir à distance un diagnostic, un avis spécialisé, une surveillance continue d’un malade ou une décision thérapeutique.

Quelques chiffres

73 millions d’appareils de santé connectés à travers le monde en 2016.

12 milliards de recherche par mois dont 1/20 concerne la santé.

Aujourd’hui, 325 000 applications santé disponibles sur les différentes plateformes de téléchargement dans le monde.

« Quand une personne est connectée à une autre sa vie change. quand tout est connecté, c’est le Monde qui change… Nous en sommes là »

Quelques solutions

Ara

Ara, la Brosse à Dents Intelligente, amusante et connectée de Kolibree. L’application Kolibree, permet de mesurer les progrès dans le temps à savoir les zones brossées, la durée et la fréquence des brossages. L’application indique également quelle zone de la bouche a été manquée lors du brossage.

Magik

Pour ceux qui ont des « petits bouts » récalcitrants face au brossage, vous vous demandez peut être comment y remédier? Avec Magik, le brossage de dents devient un moment éducatif et ludique : la1ère brosse à dents qui se transforme en manette de jeu utilisant la réalité augmentée.

Fourchette 10sfork

Fourchette coach de Slow Control  qui améliore nos habitudes alimentaires. Elle détecte la prise de repas, quand elle entre en contact avec la bouche.

 

Dreem, le bandeau qui allie les méthodes les plus efficaces, du biofeedback à la neuromodulation, pour améliorer le sommeil au quotidien :

Sleep techniques (dormir rapidement)

Sleep boost (dormir profondément)

Smart alarm (réveil facile)

Sleep coach (maîtrise du sommeil).

Diabeloop, un projet de « pancréas artificiel » pour lutter contre le diabète de type 1. Le dispositif est composé de trois parties afin de reproduire les fonctions du pancréas : un capteur de glycémie envoie les données à un terminal qui contient un algorithme complexe afin de déterminer la meilleure dose d’insuline à envoyer à la pompe connectée. Les données sont envoyées en parallèle à un service de suivi afin d’améliorer le traitement sur le long terme.Diabeloop

Info complémentaire : le géant américain Apple travaillerait actuellement sur un lecteur de glycémie, qui faciliterait grandement le quotidien des diabétiques et qui pourrait être relié à une Apple Watch. D’après la chaine de télévision américaine CNBC, le projet devrait aboutir courant 2018. Il ne nous rets plus qu’à attendre et espérer qu’il aboutisse.

N’hésitez pas à lire l’article de Juliette Marchais qui nous dit comment le digital  a changé sa vie de diabétique.