personnes qui dialoguent

En 2006, Maurice Lévy déclarait avec véhémence dans son ouvrage 
Les 100 mots de la communication : « La conversation est sans doute l’expression privilégiée de la communication […]. La conversation, le dialogue restent les formes suprêmes de la communication. La quête permanente de marques et de liens publicitaires. Ai-je été compris ? Comment le client, le consommateur, réagit-il ? Ai-je une seconde chance ? Seul l’échange permet cela. »  [1]

Les marques sont entrées en conversation 

Au fil de cette dernière décennie, la pensée visionnaire de Maurice Lévy n’a fait que se confirmer. Aujourd’hui, on ne parle plus seulement de communication mais de conversations. Avec Internet et la digitalisation des échanges, la conversation est devenue le principal levier d’engagement des clients pour une entreprise et le marketing conversationnel, un enjeu fondamental pour les marques. Ce changement de paradigme, inverse le dialogue marque-consommateur et redonne une place centrale à une valeur fondamentale de la communication : l’authenticité. La conversation permet ainsi d’instaurer une relation de proximité et de confiance avec ses clients et surtout de créer de l’engagement.

L’art de converser et de dialoguer avec ses clients et prospects est devenue la pierre angulaire de toute stratégie marketing

L’enjeux principale pour les entreprises étant de réussir à fédérer leurs communautés et à créer du lien dans la durée.
Le marketing conversationnel s’impose aujourd’hui comme une des grandes tendances du marketing.

Aujourd’hui, sur Internet, la pluralité des fonctionnalités et des canaux offerts pour échanger et partager l’information, représente une source d’inspiration inépuisable pour les marques qui souhaitent créer du lien avec leurs clients.

A l’ère de la distanciation physique imposée par le Covid-19, jamais les individus n’ont été aussi connectés

Selon les derniers chiffres publiés par le Digital Report 2021 [2] , près de 60% de la population mondiale utilise les réseaux sociaux, ce qui représente plus de 4,2 milliards d’utilisateurs.

La pandémie a accéléré le développement des interactions entre les clients et les entreprises

Le besoin de converser sur internet n’a -sans doute- jamais été aussi prégnant. La nécessité de mettre en place un marketing « encore plus humain » s’est imposée. Les interactions avec les marques ont évolué et les clients sont en quête d’échanges, de proximité et surtout, d’authenticité. Les marques doivent rassurer, faire preuve de transparence et inspirer confiance.  

La digitalisation des contenus et la multiplicité des canaux de conversations tendent à transformer durablement la relation client. Les futurs enjeux du marketing relationnel résident sans doute dans l’optimisation des chatbots grâce aux avancées de l’intelligence artificielle et la création de contenus de qualités, personnalisés. Afin de construire une relation durable avec ses clients.

L’humanisme s’impose ainsi comme un concept incontournable pour engager ses clients et fidéliser ses communautés.

Sources :

[1] Les 100 mots de la communication, Maurice Levy, 2006

[2] Digital report 2021 : https://wearesocial.com/digital-2021