couverture

Communauté numérique des jeunes créateurs- un levier pour la survie

L’innovation collaborative est devenue une nouvelle façon de dialoguer avec les clients, menant au bousculement des « business models ». Cette transformation digitale devient une évidence pour répondre aux enjeux actuels.

Le but d’une communauté numérique des jeunes créateurs

  • Le numérique : car c’est dans l’ère du temps et une nécessité évidente comme outil.
  • La communauté : pour l’entre-aide et des échanges sur les expériences ratées et/ou les réussites afin de grandir ensemble durablement.

Une communauté connectée, bienveillante et positive, qui se consacre principalement à la conquête d’une niche ou des clients spécifiques. Ces derniers, s’intéressent, ensuite se fidélisent et enfin, s’engagent.

Il faut avoir en tête que nous sommes tous dans le même bateau, les consommateurs, jeunes créateurs, et fabricants. Et que nous sommes meilleurs et plus fort, si nous sommes ensemble !

C’est d’autant plus profitable et positif, si nous travaillons sur des bases écoresponsables et en respectant les ressources limitées de la planète.

Alors nous avons plus de chance de réussir et de poursuivre sur un chemin bienveillant, positif et surtout préserver la planète.

SPEEDRESSING: Une application tout à fait dans l’ère du temps, pour une communauté des consommateurs et créateurs écoresponsables

photo Eloïse Debost-Balague

Eloïse Debost-Balaguer

Fondatrice Speedressing

Application spécialisée Mode & Beauté des marques engagées

RH dans une grande enseigne de prêt-à-porter, c’est un changement de carrière. Suite à un déclic après un voyage shopping à New York.
Cette reconversion a commencé concrètement suite à une formation intensive de 2 mois pour devenir Web-Développeur
Aujourd’hui entourée d’une équipe soudée Eloïse a créé Speedressing avec un seul objectif : fournir au grand public, une application agréable, intuitive et participative, pour permettre des bonnes affaires tout au long de l’année.
SpeeDressing est une plateforme qui répertorie et centralise les bonnes affaires. À partager les bons plans avec les amis, faire du shopping en ligne sans se ruiner. Et découvrir de nouvelles pépites en permanence grâce à la mise à jour régulière de nouvelles offres.

En parlant à tout le monde, on ne parle à personne

Avec les communautés, on ne segmente plus l’audience en fonction de critères démographiques mais psychographiques, soit « l’étude des clients potentiels d’une marque en s’appuyant sur la compréhension et la connaissance de leurs envies, de leurs goûts, de leur fonctionnement et des motivations qui jouent dans leurs décisions », définit Mirjana De Bie. « Là où la démographie dit qui est votre audience, la psychographie indique pourquoi et comment elle agit. »

Pour Mourad Ait Elhadj, nous ne sommes qu’au début d’une prise de conscience des marques autour de l’importance de ces communautés de passions. « Ce marché va très vite, il y a plein de nouveaux acteurs au quotidien », rappelle-t-il. Si la notion de micro-influenceur a été bien intégrée, nous sommes ici dans une dynamique différente, défend-il : « Ça va plus loin. Ce n’est plus une question de nombre d’abonnés, on s’intéresse à la notion de valeur. »

En savoir plus