Clubhouse : 1 an après le boom

Un an après le boom de Clubhouse et en rebond à l’article de Gabrielle de Coniac sur le sujet, qu’en est-il du réseau social 100% audio ? Clubhouse a-t-il réussi à fidéliser ses utilisateurs ? A quel point ce phénomène a-t-il changé les codes sur les plateformes social media ?

clubhouse

Un engouement de courte durée

En février 2021, Clubhouse, alors uniquement disponible sur iOS, comptabilisait pas moins de 9,5 millions de téléchargements. Un chiffre impressionnant, surtout en le comparant aux chiffres d’un mois plus tôt : la plateforme comptait alors 2 millions de téléchargements.

Un énorme volume de téléchargements

Aujourd’hui, Clubhouse a été téléchargé près de 28 millions de fois dans le monde. Le pic de croissance de l’application fut plus que rapide. En effet, dès mars 2021, on notait une baisse de 72% du nombre de downloads.
Le lancement de l’application sur PlayStore a à nouveau générer un pic de téléchargements en juin à 8,7 millions (chiffres mondiaux) lorsque les mobinautes sur Android ont, à leur tour, voulu essayer le réseau social 100% audio.

Restée pendant longtemps dans le top 5 des stores, Clubhouse n’apparaît désormais plus dans les classements spécialisés réseaux sociaux. Malgré tout, il serait faux d’affirmer que l’application est déjà « morte » : les téléchargements se poursuivent, à un rythme bien moins important que l’année dernière certes, mais ont le mérite d’exister. Au total, Clubhouse a été téléchargé près de 28 millions de fois dans le monde entier, iOS et Android confondus.
L’application a une note de 4,8/5 sur l’AppStore ce qui confirme que ses utilisateurs actifs sont toujours autant satisfaits.

Les recherches des internautes

Et pourtant, on n’entend (presque) plus parler de Clubhouse. L’intérêt des utilisateurs a chuté fin mars 2021 comme l’atteste les données Google Trends. ll faut dire que l’application née au cours du premier confinement s’est heurtée à une forte concurrence : Meta lance Hotline, Twitter ajoute la fonctionnalité Spaces et  Spotify rachète Betty Labs. Autant de réseaux sociaux qui incluent directement les fonctions de Clubhouse, sans avoir à utiliser une autre application.

clubhouse chiffre

Les nouveautés Clubhouse pour regagner des utilisateurs

Mais Clubhouse n’a pas dit son dernier mot ! Si la société a réussi l’exploit d’augmenter ses téléchargements de 300% une fois, pourquoi pas deux ?
En juin 2021, Clubhouse débarque sur Android, et les invitations sont supprimées afin de permettre l’accès à un plus grand nombre.

L’application développe également plusieurs nouveautés :

  • Fonctionnalité pour effectuer des dons aux animateurs de rooms
  • L’ouverture de rooms privées réservées aux amis
  • Possibilité que les amis d’amis puissent rejoindre les rooms plus facilement
  • Fonctionnalité de clips : afin de garder en mémoire de bons moments
  • Messagerie privée
  • Etc.

Si ces nouveautés semblent séduire les utilisateurs actifs, et donc conquis, elles peinent à en attirer de nouveaux. En France, il est même désormais compliqué de trouver des rooms en français.

La voix : l’avenir des réseaux sociaux ?

Clubhouse s’est épuisé, mais sa croissance surprise est la preuve que la voix est, plus que jamais, l’avenir de nos réseaux sociaux. Dans son article, Gabrielle de Coniac écrivait « Paul Davison dans une interview accordée à Bloomberg Technology le 2 février 2021 le qualifie d’un réseau social pensé pour être « vraiment humain ». Avec un objectif notable « se connecter authentiquement avec d’autres personnes ».  On passe donc de salons en salons, de sujets de sociétés en sujets spirituels ou musicaux, une sorte d’Agora sans fin. », l’essence de Clubhouse se tient évidemment dans son côté résolument humain. La voix nous rapproche, et brise la distance que met l’écran entre les internautes.

Le point de vue des spécialistes

Comme mentionné précédemment, plusieurs acteurs ont à leur tour, lancé leur plateformes ou fonctionnalité en vocal. Plus que pour surfer sur une vague, l’usage de l’audio et du vocal devient peu à peu une priorité pour les géants des réseaux sociaux.

Roberto Collazos Garcia, CEO de l’agence We Are Social Germany affirme “Rien que cette année, nous avons vu émerger de nouvelles opportunités et de nouveaux formats, comme Clubhouse et Twitter Spaces, qui ont fait passer le contenu audio au niveau supérieur. L’audio était le support parfait lors des périodes de confinements, car il permettait aux marques de partager facilement du contenu de valeur et d’entrer en contact avec leur public par le biais de conversations en direct, sans avoir besoin d’être filmé ou d’avoir un équipement sophistiqué. Au cours des 12 prochains mois, les marques devront revoir leurs stratégies de contenu audio (ou, plus probablement, en créer une) afin d’identifier non seulement le type de contenu que leurs consommateurs veulent entendre, mais aussi la manière dont elles peuvent offrir une expérience d’écoute passionnante – avec interactivité – si elles veulent rester visibles dans cette nouvelle frontière du social.”.

En fait, cette émergence du vocal dans le digital n’est pas aussi récente. Dans le monde, 45% des internautes âgés entre 16 et 64 ans utilisent la recherche vocale. Un chiffre en constante évolution tous les ans ! L’apparition de l’audio au sein des plateformes social media n’est donc que la poursuite logique d’un mouvement de fond.

 

En conclusion

Clubhouse n’est évidemment pas une application morte, elle a encore bien des secrets à nous montrer et l’engouement qu’elle a suscité ne sert qu’à renforcer encore plus le poids de l’audio pour les utilisateurs.