Cher Papa,

Dans le cadre de mon master, nous tenons un blog commun avec la promo et nous partageons des articles sur le digital (d’où le nom de mon master, oui oui)

Je te dédicace cet article, toi qui est si loin du digital et pourtant qui a créé un logiciel dans les années 2000.

Loin du digital ? Car tu ne portes ni montre (classique ou connectée) et tu n’as ni feature phone ou smartphone. Et pourtant tu adores une technologie en particulier : les caisses en libre-service des supermarchés.

Je vais donc te parler d’Amazon Go, un supermarché sans caisse ni caissière, ton rêve !

Le principe est simple : tu rentres, tu choisis et tu repars. Pas de file d’attente, pas de règlement, pas de caisse et surtout pas de caissière ! Une simplicité déconcertante conçue grâce à un système ingénieux.

Mais avant reprenons du début…

Amazon Inc est une entreprise américaine fondée en 1994 par Jeff Bezos. Cotée en Bourse avec un chiffre d’affaire avoisinant les 129 milliards USD (2016). Amazon a commencé par vendre des livres puis s’est diversifié pour vendre des couches culottes comme des Iphone (ou Samsung pour les rageux).

L’atout d’Amazon ? La livraison rapide. Grâce à son service Premium, aussitôt un produit commandé, aussitôt livré (dans la théorie hein, calmez-vous). En 2014, drones et taxis de livraison sont expérimentés pour une livraison dans la journée voir dans l’heure de la commande. Bref Jeff veut qu’on ait nos produits avant même d’y avoir pensé.

Aujourd’hui, Amazon s’est tellement diversifié entre le payement électronique, le « handmade at Amazon », le Prime Video… qui fallait bien qu’il s’attaque à la grande distribution : Amazon Go

Pour accéder au Paradis d’Amazon Go, un smartphone est essentiel. Aïe ça coince pour toi Papa. Avec l’application du même nom que le magasin, la personne s’identifie par un scan à l’entrée du magasin. Ensuite une palette de technologies, mixant algorithmes de vision par ordinateur, deep learning et nombreux capteurs, permet de déterminer automatiquement quel produit a été ajouté au panier. Et enfin, le client repart avec ses produits sans sortir porte-monnaie ni passage à la caisse. Une révolution et un gagne temps non négligeable (oui parce que le temps c’est de l’argent).

La question est : comment vas-tu faire Papa quand tous les magasins auront cette technologie d’ici une vingtaine d’année ? Une lettre à Amazon pour pointer du doigt les impasses de leur système ? Comme tu as fait pour les vélos bleus à Nice car il fallait obligatoirement un smartphone pour avoir accès aux vélos ? Une lettre à la Mairie et tu as eu une carte d’abonnement offerte pendant 1 an. (que tu n’as jamais utilisé à vrai dire… râler pour râler mais bon c’était bien marrant)

Depuis 30 ans, tu t‘obstines, tu résistes, tu ne cèdes pas mais un jour il faudra baisser les armes et avouer la défaite : avoir un smartphone deviendra vital, même pour toi.

 

Ta fille