Une fois  que le concept du projet était ( presque …)  ficelé, il nous restait maintenant à trouver deux éléments CLES dans le développement d’une entreprise ;  un nom et un logo qui sauraient représenter au mieux notre concept.

Car petit rappel pour ceux qui ne suivent pas au fond :  un nom doit être court, signifiant, lisible et compréhensible  facilement, et bien sûr pouvoir être prononcé dans toutes les langues dans le cas où votre entreprise connaîtrait immédiatement une croissance fulgurante à l’international.

Mais oui mais oui, et la marmotte elle emballe le chocolat dans le papier d’alu.

En vrai la recherche de nom s’avéra beaucoup plus complexe qu’on ne le croyait . Comme de bien entendu, tous ceux que nous trouvions et aimions étaient déposés depuis belle lurette, et si ils était disponibles à la vente, les détenteurs demandaient des sommes tellement ahurissantes que nous aurions dû faire une levée de fonds rien que pour pouvoir les leur racheter…

Et un jour, tel Frédéric Moreau dans l’Education Sentimentale ( Attention, #culture ! ) , ce fut comme une apparition.

Echange, lieu, lieu d’échange, EUREKA , il fallait pouvoir traduire les deux notions dans un seul et même nom bien sûr ! Ainsi naquit Place2Swap.

Indépendamment du fait que le nom se prononçait facilement dans les 2 langues ( PlaïceTOSwap, PlaceDESwap) , il avait l’avantage d’être à la fois suffisamment signifiant sans être trop précis pour pouvoir s’appliquer à plusieurs secteurs d’activité.

Et surtout, il n’était pas encore déposé !

Ni une ni deux, nous nous rendîmes sur le site d’OVH où où nous réservâmes le domaine www.place2Swap.fr  , puis toutes les adresses Facebook, Twitter et Instagram afférentes.

A cette occasion, nous découvrîmes également à  nos dépends ( on en apprend des choses lorsque l’on crée sa boite !…) que certaines personnes étaient des  » mercenaires » des noms de domaine, achetaient les extensions en .com à partir du moment où une personne « semblait » s’intéresser à une extension en .fr, pour mieux les leur revendre aux enchères par la suite …Herr Romuald K., si tu nous entends, promis un jour on te le rachètera ton domaine hein !

Un nom,  un concept, il ne restait plus maintenant qu’à trouver un logo….Votre serviteuse aura le plaisir de vous faire de sa ( très belle ) naissance dans un prochain épisode.