Préparons-nous dès cet été (2022) à diminuer notre consommation d’énergies, toutes confondues. L’hiver sera difficile et source de tensions à tous les niveaux : énergétiques, environnementales, sociales, politiques.

 

 

Pourquoi économiser les énergies dès maintenant plus que jamais ? 

 

Comme l’explique cet article du Figaro, la concordance exceptionnelle de 3 facteurs sont à l’origine de cette situation.

Le premier facteur vient de la réduction de l’exportation de gaz de la Russie. En représailles de l’assistance de l’Europe vers l’Ukraine, le pays coupe les vannes. Le deuxième facteur trouve son origine dans l’arrêt de plusieurs centrales nucléaire en France pour des raisons de maintenance et de problèmes de conception. Le dernier facteur enfin est lié à l’hydroélectrique. A cause de la sécheresse ils ne fonctionnent pas leur niveau habituel. 

A défaut d’avoir une politique forte pour inciter les économies d’énergies, et donc les émissions de carbone, la situation géopolitique s’en chargera peut-être. Ou pas, si les pays compensent en faisant tourner à plein régimes les centrales à charbon, ça n’est toujours pas une bonne nouvelle pour l’environnement. 

Voici une vidéo qui résume la situation 👇