A l’occasion du Hubday du jeudi 14 décembre 2017, Arthur Kannas, Directeur Général de l’agence Heaven, a souhaité partager avec nous son analyse des usages des réseaux sociaux par les born-social, ces jeunes de moins de 13 ans déjà accros aux smartphones et aux réseaux sociaux.

Tout commence lorsque papa ou maman change de portable. Ces jeunes héritent alors de plus en plus jeunes des anciens smartphones de leurs parents qui, sans y penser, leur donne accès à l’hyper-connectivité, les millions d’applications et jeux. Mais attention, ne nous y trompons pas : la jeunesse des born-social ne les empêche absolument pas de maîtriser ces réseaux encore mieux que leurs aînés millénials.

Quels sont leurs réseaux préférés ?

Si l’on devait faire un comparaison entre la génération Y et les born-social, Arthur  Kannas dirait que Snapchat serait l’équivalent du phénomène MSN, et Instagram celui de Skyblog. Snapchat pour discuter avec les amis et Instagram pour l’image publique.

Messagerie pour les vrais amis d’un côté, plateforme d’expression publique de l’autre. Ce qui fait le succès de ces plateformes est leur capacité à combiner la force émotionnelle de l’image à la puissance technologique du smartphone.

Snapchat est leur réseau préféré depuis 2 ans, suivi par Instagram et le petit nouveau Musical.ly. Sur les 8 millions d’utilisateurs que compte Snapchat en France, au moins 600 000 d’entre eux auraient moins de 13 ans.  

“Je n’ai aucun ami sur Facebook”

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : entre 2016 et 2017, 16% d’inscriptions en moins sur les jeunes de 6ème. On remarque aussi que le chiffre stagne chez les élèves de 5ème.

Les jeunes boudent ce réseau qu’ils trouvent compliqué. Le fait que leurs parents, leurs familles et les adultes en général y soient peut être une piste sérieuse…

The elephant in the room : Youtube is the new TF1

Youtube n’est plus seulement une plateforme mais une culture à part entière. Même s’il y a beaucoup de polémiques autour de ce sujet, Youtube est aujourd’hui un média à part entière. Il répond aux besoins de cette jeune population en leur offrant un nombre exponentiel de contenus, disponible à la demande.

Le petit nouveau : Musical.ly

Ce nouveau réseau permet à ce jeune public d’exprimer sa créativité à travers l’enregistrement de vidéos de 15 secondes dans lesquelles on peut coordonner des mouvements des lèvres et du corps avec une chanson. Ce réseau est en plein essor aujourd’hui.

Et les marques ?

Les marques ne semblent pas encore avoir pris conscience de la présence de ces jeunes sur les réseaux sociaux. Pourtant, ce phénomène impose de prendre certaines dispositions en termes de responsabilité vis à vis des contenus diffusés. Sur les réseaux sociaux comme ailleurs, un seul mot d’ordre : attention à ce que vous dites, des jeunes de 11 ans vous écoutent !

Contributeur : Fatou Dione

Voici quelques liens sélectionnés pour les plus curieux :