Viva Tech 2022 – la beauty tech au coeur de l’évènement

Beauté 2.0 : La beauty tech au coeur de l’évènement 

 

Attaquées pour des produits, des propos ou encore des concepts discriminatoires, le monde du luxe et plus précisément celui de la beauté cherche renverser la tendance à l’aide de différents changements de ses pratiques managériales et d’outils variés à l’heure de l’inclusivité ; comme avec la mise en place de la beauty tech.

En effet, ce secteur fait face à de nombreuses polémiques vis à vis de sa politique d’inclusion par rapport aux autres secteurs.

Les scandales et les attaques se sont multipliés envers les grands groupes et leurs marques, car leur public désir plus de représentation.

 

Afin de mettre fin à leur mauvaise réputation et la détérioration de leur image, les marques de cosmétique  se sont vues contraintes à faire des changements managériaux mais également de stratégie marketing et de communication, en mettant au premier plan les critères d’inclusion, notamment ceux liés au physique, l’âge, l’orientation sexuelle ou l’ethnicité. 

C’est ains qu’est né un nouveau poste au sein de presque toutes les entreprises de luxe : responsable de la diversité et de l’inclusion (programme RSE)

La diversité des mannequins est devenue une des priorités, que ce soit lors des défilés, sur les publicités ou encore sur les réseaux sociaux. Les marques ont également commencé à faire attention au niveau d’éducation de leurs employés, et à la représentation de toutes les diversités au sein de l’entreprise.

Ces améliorations au sein des marques de luxe n’ont pas une influence uniquement positive sur leur image et réputation, mais également sur leur productivité en termes d’innovation – beauty tech.

En effet, une étude du Boston Consulting Group de 2018 avait révélé que les entreprises avec les équipes de direction les plus diversifiées ont des bénéfices avant intérêts et des marges fiscales supérieurs de 9 % à ceux de leurs homologues moins diversifiés.

Ces polémiques ont conduit les experts à multiplier les études et classements des entreprises sur ce sujet, facteur qui devrait forcément participer à la croissance des actions dans le domaine. 

Une forte présence sur les réseaux sociaux – utilisation de nouveaux formats, outils et procédés de la beauty tech 

En effet, Les marques de luxe ont dû adapter leur stratégie de communication pour toucher une audience plus importante en démocratisant leur contenu grâce à un storytelling davantage universel. L’enjeu majeur auquel ces marques ont pu être confrontées est de trouver la juste combinaison entre comment sembler accessible tout en restant inaccessible ?

La grande difficulté pour elles, est de se positionner sur le même plan que leurs concurrents plus « mainstream » tout en gardant les valeurs intrinsèques au luxe.

Il a donc été nécessaire de casser certains codes pour gagner en visibilité sur les plateformes et ainsi courtiser de nouveaux clients.

Il a fallu casser certains codes afin de gagner en visibilité sur les plateformes et attirer de nouveaux clients.

Cette grande remise en question est dû à différents facteurs qui ont poussé les marques de luxe à se lancer dans l’univers digital en soignant leur représentation sur les réseaux sociaux.

En effet, avec la pandémie ainsi que l’arrivée sur le marché de nouveaux acteurs tels que les jeunes et la clientèle asiatique, les marques ont dû s’adapter à un changement drastique dans les habitudes d’achat des consommateurs de luxe.

En effet, depuis quelques années les pays asiatiques ont un attrait particulier pour le luxe.

 La Chine représente aujourd’hui 21% de la part de marché mondiale du luxe. Pour plaire à cette nouvelle clientèle avancée sur la plan technologique, le luxe a donc dû accélérer sa transition digitale.

Les réseaux sociaux vont également avoir une place très importante au sein de la jeune génération asiatique avec l’arrivée d’un nouvel état d’esprit dans l’habillement, le « to be seen on screen », c’est-à-dire être parfaits à l’image, avoir un look « instagramable ». Les designers doivent donc réfléchir à la manière de rendre chaque pièce plus photogénique en retravaillant les matières, les couleurs, les graphismes, …

 

En ce qui concerne les jeunes, avec les générations Y et Z, ils représentent environ 60% du marché du luxe et pourraient atteindre 70% d’ici 2025.

C’est pourquoi le luxe doit s’adapter aux nouvelles exigences, comportements, usages et habitudes de ces consommateurs.

Cette génération qui ne craint pas d’afficher sa vie sur les réseaux en montrant ce qu’elle fait, ce qu’elle aime ou encore ce qu’elle achète, n’hésite pas à partager chacun de ces moments.  Ces derniers sont de vrais acteurs.

Ils suivent des digital talents (créateurs de contenu) et sont très influencés par ces derniers.

Les nouvelles technologies, des solutions pour le déploiement d’un marketing plus inclusif dans le secteur de la beauty 

 

beauty tech au service de l'inclusin

La nouvelle tendance technologique qui mêle technologies d’essayage virtuel et les diagnostics alimentés par l’IA et la RA.

Cette alliance entre le meilleur de la science et de la technologie tend ainsi à rendre la beauté plus transparente, responsable et inclusive que jamais.

Ce phénomène attire de plus en plus les grands groupes du secteur et a déjà aidé des centaines de marques de beauté à faire croître leur chiffre d’affaires et à augmenter l’engagement de leur clientèle.

En effet, lors de l’évènement digital et technologique le plus attendu de l’année par les secteurs concernés ; Vivatech 2022, qui se tenait en juin dernier à Paris Expo Porte de Versailles, a mis en avant les différents progrès réalisés par les géants de ce business que sont L’Oréal et LVMH ; présents sur le salon des nouvelles technologies.

Ce que l’IA et la RA apportent concrètement à la beautytech ?

  • Pouvoir connaître avec exactitude la nuance du fond de teint qui matchera parfaitement sur sa carnation
  • Être capable d’analyser l’avancée de ses rides ou encore utiliser la luminothérapie pour « ralentir » le vieillissement
  • Créer la couleur de son rouge à lèvres chaque jour

Le sur-mesure ! Voilà de quelle manière ces nouvelles technologies impactent l’univers de la beauté.

En offrants à leurs clients la possibilité de faire du sur-mesure, ces grands groupes arrivent à répondre aux attentes de leurs consommateurs : transparence, engagement, diversité, inclusion et j’en passe.

Il n’est donc pas surprenant d’y avoir vu des stands des groupes comme L’Oréal (n°1 mondial du marché des cosmétiques) et de LVMH sur le salon Vivatech.

De plus, on note que l’ampleur de ce secteur a fortement été impacté par deux années de crise sanitaire mondiale, cependant 2022 se place comme une année de relance pour le groupe L’Oréal.

En effet, à Vivatech, le géant de la cosmétique a fortement mis en avant son savoir-faire en matière de beauty tech, un marché synonyme de croissance.

 

Après toutes ces analyses, cette partie a pour but de vous démontrer que la beauty tech est une des solutions pour pouvoir mettre en place de la diversité et de l’inclusion dans vos stratégies marketing.

De cette façon, vous allons essayer de comprendre ensemble comment la Beauty Tech invente le futur d’une beauté inclusive.