Dans le cadre de ma dernière année au sein du MBA DMB je me suis particulièrement intéressé à l’immobilier de luxe et plus particulièrement comment révolutionner l’immobilier de luxe grâce au digital. C’est pour cela que j’ai interviewé un professionnel qui restera anonyme dans cet article. Il possède une agence immobilière haut de gamme dans le sud de la France.

Celui-ci a pu s’exprimer sur l’importance du digital dans l’immobilier de luxe dans notre société actuelle.

Je vous laisse donc suivre ses réponses :

 

Pouvez-vous décrire votre entreprise ?

Mon agence immobilière est haut de gamme, elle compte 3 salariés et 7 agents commerciaux indépendants elle est située dans le sud de la France. Nous sommes en place dans la région depuis 6 ans et nous sommes uniquement spécialisés en transaction immobilière.

 

Quelles sont ses valeurs ?

Nos valeurs sont la proximité du fait de la taille de l’entreprise à taille humaine, la disponibilité et la transparence car nous avons un devoir de conseiller nos clients et d’être sincère avec eux. Nous sommes une équipe de professionnels, tous nos agents sont formés régulièrement, on s’attache fortement à l’image que l’on renvoie à nos clients.

 

Comment faites-vous la promotion de votre agence et de vos propriétés ?

Nous communiquons sur deux axes différents :

  • La communication classique sur internet : nous mettons nos biens en ligne sur des sites en ligne spécialisés (belledemeure, luxeresidence, lefigaro) pour nos clients acheteurs

Pour nos clients vendeurs, c’est plutôt via le bouche-à-oreille.

  • On fait également beaucoup de publicité au cinéma, on a notre propre magazine que l’on distribue.

On communique à l’international et en local.

 

Vos actions digitales misent en place ?

Nous sommes présents sur l’ensemble des réseaux sociaux, notre magazine est également digitalisé.

Je donne un budget tous les mois à mon community mannager pour qu’il fasse la promotion de nos posts. Pour qu’on puisse toucher plus de personnes.

Sur nos réseaux sociaux on fait beaucoup de ciblage par région selon les biens mis en vente et les acquéreurs que l’on veut toucher.

 

Avez-vous remarqué une évolution de votre secteur liée au digital ces dernières années ?

Nous étions déjà très présents sur les réseaux sociaux et c’est vrai qu’avec ces dernières on l’a accentué, c’est devenu indispensable pour trouver des acheteurs et des vendeurs.

Beaucoup d’agences locales sont peut présentes sur les réseaux sociaux et on un mode de fonctionnement « ancien ». Elles n’ont pas des éléments basiques comme un logo, une charte graphique… Ce qui est très important de nos jours.

On doit réfléchir comme un grand groupe pour pouvoir évolué.

Depuis le covid quels ont été les changements ?

Depuis le covid on a renforcé nos actions de pub sur le numérique, on a senti une différence entre avant et après l’arrivée du Covid. Notre agence à très bien fonctionné car beaucoup de personnes cherchent des biens en France et pas à l’étranger car c’est plus compliqué.

Que pensez-vous développer à l’avenir  ?

On souhaite renforcer les réseaux et racheter des petites agences qui travaillent avec une méthode ancienne pour acquérir encore plus de bien.

On souhaite développer le digital, notamment au niveau des visites virtuelles, car nous avons beaucoup de clients étrangers qui souhaitent acheter en France mais qui ne peuvent pas se déplacer.